Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale: « Une distribution de postes au prorata de la taille », selon le groupe parlementaire Paix, justice et réconciliation nationale

Renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale: « Une distribution de postes au prorata de la taille », selon le groupe parlementaire Paix, justice et réconciliation nationale

Ce jeudi 21 décembre 2017, les députés de la VII ème législature ont renouvelé les membres du bureau de l`Assemblée nationale constitué, outre le président, des vice-présidents, des secrétaires parlementaires et des questeurs. Cette élection n’a été qu’une formalité puisque, comme à l’accoutumée, avant les élections à bulletin secret, un minimum de consensus avait été trouvé lors d’une concertation entre les différents groupes parlementaires sur la question.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale est le député Bénéwendé Stanislas Sankara

Après vérification du quorum, 124 députés, dont 100 présents et 24 procurations, ont procédé au choix des responsables de l’Assemblée nationale pour un mandat d’une année. Il faut dire que l’accouchement du nouveau bureau de l’Assemblée nationale du Burkina Faso n’a pas été une chose difficile. Toutes les précautions avaient été prises avec les différents groupes parlementaires pour éviter les surprises désagréables. Seul le groupe parlementaire « Paix, justice et réconciliation nationale (PJRN) », par la voix du député Bernard N’Goummion Somé, a fustigé «une distribution de postes au prorata de la taille». Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a reconnu «des concertations avec les groupes parlementaires pour avoir un minimum de consensus tout en ajoutant que les 3 postes dévolus à l’opposition n’ont pas connu de changement».

En fait la déclaration du groupe parlementaire PJRN se comprend aisément quand on sait qu’il s’est senti lésé. En effet, aucun de ses membres n’a obtenu de poste au sein du bureau. Le poste de Secrétaire parlementaire, jadis détenu par ce groupe, est allé au tout nouveau groupe UPC/RD.

Cette remarque n’a pas empêché les députés de s’accorder, par leurs suffrages, sur les attentes exprimées. Le vote s’est déroulé dans la convivialité, avec par moments de la plaisanterie du président qui a suscité des rires bon enfant des représentants du peuple.

Malgré le consensus concocté et le vote à bulletin secret, il y a eu au finish, quelques différences dans le nombre de voix. C’est aussi cela la démocratie et ses petites surprises.

A l’issue des votes, les résultats sont les suivants:

  • Les postes de vice-présidents
  • 1er Vice-Président: Bénéwendé Stanislas Sankara
  • 2ème Vice-président: Kassoum Traoré
  • 3ème Vice-président: Alfred Sanou
  • 4ème Vice-président: Salifo Tiemtoré
  • 5ème Vice-président: Lona Charles Ouattara
  • Les Secrétaires parlementaires
  • 1er Secrétaire parlementaire: Léonce Sanou
  • 2ème Secrétaire parlementaire: Abdoulaye Mossé
  • 3ème Secrétaire parlementaire: Elise Thiombiano/Ilboudo
  • 4ème Secrétaire parlementaire: Anatole Bonkoungou
  • 5ème Secrétaire parlementaire: Alpha Ousmane
  • 6ème Secrétaire parlementaire: Moussa Zerbo
  • 7ème Secrétaire parlementaire: Ousmane Diallo
  • 8ème Secrétaire parlementaire: Dissan Boureima Gnoumou
  • Les Questeurs élus
  • 1er Questeur: Nimayé Nabié
  • 2ème Questeur: Issa Barry
  • Les Présidents de Commissions générales
  • Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH): Maxime Koné (MPP);
  • Commission des finances et du budget (COMFIB): Bissiri Sirima (MPP)
  • Commission du développement économique, de l’environnement et des changements climatiques (CODECC): Henriette Zoumbaré (UPC);
  • Commission des affaires étrangères et des Burkinabè de l’étranger (CAEBE): Bindi Ouoba (MPP);
  • Commission de la défense et de la sécurité(CODES); Halidou Sanfo (Burkindlum).

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *