Accueil » Société » Ressources humaines: des professionnels et étudiants se réunissent autour d’un café

Ressources humaines: des professionnels et étudiants se réunissent autour d’un café

La deuxième édition du «Café Ressources humaines» se tiend les 10, 11 et 12 mai 2018 à Ouagadougou sous le patronage du Haut représentant du Chef de l’Etat. Présidée par le ministre de la Fonction publique représenté par son directeur de cabinet, la cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 10 mai 2018 à Ouagadougou.

Le président du comité d’organisation, Ousmane Sandwidi
Des professionnels des ressources humaines et des étudiants se réunissent autour d’un café

«Il n’y a aucun logiciel qui permet de cerner les humeurs de l’homme», a constaté Ousmane Sandwidi, le président du comité d’organisation de la deuxième édition du café RH. Conscient de cet état de fait, des professionnels œuvrant dans les structures publiques et privées ont eu l’initiative de créer un réseau réunissant des professionnels des ressources humaines, des managers qui y exercent la fonction et des cadres en formation en gestion des ressources humaines. L’objectif étant, selon Ousmane Sandwidi, de créer un cadre de partage de bonnes pratiques, des expériences, car dit-il, «c’est par les conseils des aînés qu’on apprend à anticiper la gestion des hommes».

Dans l’atteinte de cet objectif, le réseau a décidé d’organiser les 10, 11 et 12 mai 2018, la deuxième édition du «Café Ressources humaines». Placée sous le thème «Le capital humain au cœur du développement économique et social du Burkina», l’objectif de cette deuxième édition est de contribuer à développer les compétences des participants. «L’idée, c’est aussi de faire comprendre aux autorités que le développement du Burkina Faso passe par le développement du capital humain», a noté M. Sandwidi.

Pendant ces trois jours, il est prévu un certain nombre de panel et des communications. «Nous aurons un panel sur le leadership et la conduite du changement, un panel sur la digitalisation RH, une communication sur la protection des données personnelles des travailleurs…»

Le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique

En tant que chargé de la formation des ressources humaines, le président de l’Université de Ouahigouya, Laurent Ouédraogo, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur, pense qu’il est tout à fait normal d’encourager ce genre d’initiative qui permet un échange entre ceux qui travaillent et ceux qui sont sur les bancs. «La contradiction des idées nous permet d’ajuster le contenu de nos formations et de nous adapter aux besoins du monde du travail», a-t-il soutenu.

La ressource humaine, à entendre le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique, Jean Marie Sompougdougou, est la matière première de la mondialisation. Il a donc renouvelé le soutien du ministère de la Fonction publique au réseau à qui il a conseillé de persévérer pour que l’ensemble de l’activité économique puisse continuer à bénéficier de l’expertise et de la technicité des acteurs de la ressource humaine.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *