RN11: Eric Bougouma constate l’état d’avancement des travaux du pont - Les échos du Faso
Accueil » Gouvernance - Développement » RN11: Eric Bougouma constate l’état d’avancement des travaux du pont

RN11: Eric Bougouma constate l’état d’avancement des travaux du pont

Présent dans la région des Cascades dans le cadre de l’inauguration de la RN7, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, en a profité pour visiter, dans la matinée du jeudi 5 juillet 2018, les travaux de réhabilitation d’un pont à Bérégadougou, sur l’axe Orodara-Banfora (RN11).

Eric Bougouma et sa suite sont allés constater de visu l’état d’avancement…

Ce pont situé à Bérégadougou sur l’axe Orodara-Banfora a été endommagé en 2016 par les eaux de pluie, coupant ainsi la route entre ces deux villes. D’abord attribué à une entreprise pour réhabilitation, celle-ci s’est avérée défaillante et le contrat a été «résilié» et réattribué à une autre entreprise qui est actuellement à pied d’œuvre en vue de remettre le pont en état.

…des travaux de réhabilitation de ce pont

En allant sur ce chantier, il s’est agi pour le ministre des Infrastructures et sa suite de constater de visu l’état d’avancement des travaux et du même coup, donner un coup de fouet à ceux-ci afin qu’ils soient terminés le plus tôt possible afin de faciliter la mobilité des populations et des biens sur cet axe, car en cette saison de pluies, dit-il, «les déviations peuvent à tout moment céder».

Sur le chantier, Eric Bougouma a pu constater que les travaux se déroulent normalement. Cependant, il n’a pas manqué de donner des instructions à l’entreprise en charge des travaux de tout mettre en œuvre pour livrer l’ouvrage dans les délais afin que le trafic puisse reprendre «normalement» sur cet axe. D’ailleurs, il estime que l’entreprise devrait pouvoir livrer l’ouvrage dans un délai d’au plus un (01) mois. Et celle-ci de s’engager à tout mettre en œuvre pour respecter le délai prescrit dans les closes du marché.

Cheick Omar Traoré

Un commentaire

  1. Félicitation néanmoins. Mais depuis 2 ans? Le gouvernement gagnerait plus d’il investissait un quart des investissements qu’il fais dans les zones moins pluvieuse du BF.juste un barrage ou-bien mettre des tracteurs et des intrants à la disposition des paysans sous formes de crédits comme le fait SOFITEX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *