Accueil » Mounafica » Roch a évité Nathalie Somé jusqu’à…

Roch a évité Nathalie Somé jusqu’à…

En fin de semaine dernière, à l’issue d’une cérémonie, Mounafica se promenait parmi les officiels. Son ouïe fine a capté des bribes de causerie intéressantes entre des présidents d’institutions. De quoi s’agit-il?

Les présidents d’institutions reconnus par la Constitution avaient désigné un des leurs pour solliciter une audience avec le président du Faso. L’envoyé est revenu bredouille et c’est lui justement qui expliquait à quelques collègues présents comment le locataire du palais de Kosyam a refusé l’audience. Selon lui, dès qu’il a introduit son propos, le PF a rétorqué d’un ton humoristique: «Vous voulez grever vous aussi?» «Non, Excellence, c’est pour vous exposer nos préoccupation» a insisté l’envoyé. «Vous aussi vous avez des problèmes?» s’est étonné le PF, avant de demander les personnes concernées par cette audience.

Dès que le nom de la présidente du Conseil supérieur de la communication, Nathalie Somé, a été prononcé, le PF a refusé l’audience. Maintenant que cette dernière est à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), les autres présidents peuvent réintroduire leur demande avec peut-être un succès. Ils peuvent profiter de l’installation du nouveau Médiateur du Faso pour ce faire.

La demande d’audience a été infructueuse parce que, on l’imagine, le PF ne voulait pas rencontrer la présidente du CSC. D’ailleurs, il se dit qu’elle a tenté à maintes reprises de le rencontrer; en vain. Alors que dans le cadre de leurs activités, les autres présidents d’institutions ont pu le faire sans difficultés.

Roch a évité Nathalie Somé jusqu’à ce qu’elle aille à la MACO.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *