Accueil » Sports-Loisirs » Roger Milla au temple du football burkinabè, dans la perspective d’entraîner les Etalons?

Roger Milla au temple du football burkinabè, dans la perspective d’entraîner les Etalons?

L’icône du football africain Roger Milla, Albert Roger Mooh Miller à l’Etat civil,  a été reçu en audience ce 13 mars 2018, au siège de la Fédération burkinabè de football. Il est venu rendre une visite de courtoisie à l’institution que dirige le président Sita Sangaré et profiter parler football.

Le président Sita Sangaré s’entretenant avec son hôte du jour, Roger Milla

Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF) s’est dit véritablement honoré de recevoir Roger Milla, véritable légende du football africain, dans le temple du football burkinabè. Les deux personnalités ont avoué aux hommes des médias s’être entretenues sur le football. «Quand Roger vient, l’on ne peut que discuter football. Pour la FBF, c’est un plaisir d’être avec lui, parler football et partager son expérience parce qu’il a été un très grand joueur et il a certainement des conseils très avisés à nous prodiguer. M. Milla s’est exprimé sur notre équipe nationale qu’il a vue évoluer lors de la dernière Coup d’Afrique des Nations au Gabon et je pense qu’il a toujours des petits secrets», a reconnu le président Sita Sangaré.

A l’issue de la rencontre, le président de la FBF s’est exprimé tout comme…

Annonce ou simple plaisanterie, à l’issue de la rencontre, Sita Sangaré, tellement ému et satisfait, s’est adressé à son illustre hôte du jour en ces termes: «J’espère que la prochaine fois que tu reviendras ce serait pour être entraîneur des Etalons du Burkina».

…Roger Mila

Pour sa part, Roger Milla dit être venu voir Sita Sangaré d’abord en tant qu’ami, parce qu’ils se connaissent bien avant que celui-ci ne soit président de la FBF. Il dit par ailleurs être venu encourager le président pour le travail qu’il a abattu pour le rayonnement du football burkinabè. Selon lui: «Il y a de cela 4 à 6 ans, le Burkina n’était pas à même de tutoyer les grands de ce continent comme c’est le cas aujourd’hui. Preuve que le football burkinabè a beaucoup progressé par l’organisation, le travail et la discipline». Aussi, Roger Milla n’a pas tari d’éloges à l’endroit de la FBF qu’il a vivement encouragée.

Avant de clore ses propos, Roger Milla a exprimé sa compassion au peuple burkinabè sans cesse victime des attaques terroristes. Il a tenu à rappeler que son pays, le Cameroun, traverse la même situation que le Pays des Hommes intègres. Il souhaite qu’à l’instar de son pays, le Burkina arrive à stabiliser la situation sécuritaire.

Hamadou Ouédraogo, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *