Accueil » Lu, vu, entendu » Les routes du Faso sont devenues des pistes de courses avec obstacles

Les routes du Faso sont devenues des pistes de courses avec obstacles

Un ralentisseur  »sauvage »

L’Office national de sécurité routière (ONASER) a organisé, le 8 mai dernier, une cérémonie de lancement de destruction des ralentisseurs anarchiques à Loumbila. C’est le ministre de tutelle, ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, qui a présidé la cérémonie. Heureuse initiative.

Des  »haies » plutôt que des ralentisseurs

Mais concomitamment à la destruction de ces ‘’haies’’ dressées comme sur une piste d’athlétisme tellement elles sont rapprochées, on continue d’en construire sur nos routes. Comme ici à Koubri, sur la bretelle conduisant au monastère.

Il faut, en même temps qu’on détruit, construire et sensibiliser les populations riveraines sur le danger qu’elles font également courir aux usagers.

Hidogo

Lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *