Accueil » Déclarations-Communiqués » Sahel: les problèmes de sécurité occultent une grave crise humanitaire dans cinq pays

Sahel: les problèmes de sécurité occultent une grave crise humanitaire dans cinq pays

CICR – Communiqué de Presse No. 17/85

Dakar/Genève (CICR) – La précarité des conditions de sécurité dans la région du Sahel, en Afrique, éclipse une crise humanitaire majeure qui touche 12 millions de personnes dans cinq pays, a indiqué aujourd’hui le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

 

Les conflits armés, la criminalité transnationale et les aléas climatiques causent d’immenses souffrances humaines, poussant un nombre croissant d’habitants des cinq pays concernés – la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad – à rejoindre d’autres régions d’Afrique ou à tenter de migrer vers l’Europe.

«Les problèmes de sécurité au Sahel captent toute l’attention, mais cela occulte une tragédie: celle des millions de familles qui ont faim et doivent lutter pour leur survie», a déclaré Patrick Youssef, directeur régional adjoint pour l’Afrique au CICR, pendant le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique.

«Si nous ne soutenons pas la région sur le plan humanitaire et du développement, il y aura de graves conséquences, notamment davantage de déplacements. Et beaucoup de ces zones constituent déjà des terreaux fertiles pour la radicalisation et l’extrémisme», a mis en garde M. Youssef.

Les conflits en cours dans la région du lac Tchad et au Mali, combinés aux activités transfrontalières des groupes armés, font payer un lourd tribut à la Mauritanie et au Burkina Faso voisins. À ces difficultés viennent s’ajouter les changements climatiques, la pauvreté et les pénuries alimentaires. Trois quarts des 80 millions d’habitants de la région ont moins de 35 ans et les possibilités d’emploi sont déjà rares alors que, selon les prévisions, la population devrait doubler d’ici 30 ans.

«Les États doivent agir maintenant, avec l’appui de la communauté internationale, pour s’attaquer aux causes profondes des problèmes et renforcer la résilience des populations locales», a déclaré M. Youssef. «Deux mesures contribuent à instaurer une paix durable: faire en sorte que les civils soient épargnés dans les conflits, et veiller à ce que les détenus soient traités avec respect.»

Le CICR apporte une assistance à plus d’un million et demi de personnes dans les cinq pays touchés sous la forme de semences améliorées, d’outils, d’engrais, de fourrage et de campagnes de vaccination du bétail. Malgré les besoins pressants, la région est l’une des plus cruellement sous-financées parmi celles où le CICR mène des activités.

Informations complémentaires:

Jean-Yves Clémenzo, CICR Dakar, tél.: +221 78 639 86 29 [Call: +221 786398629]

Jason Straziuso, CICR Genève, tél.: +41 79 217 32 05

Visitez notre site www.cicr.org  ou suivez le CICR sur  facebook.com/icrc et twitter.com/icrc

Pour visualiser les dernières vidéos du CICR et les télécharger en qualité professionnelle, veuillez consulter le site: www.icrcvideonewsroom.org

Visitez aussi la page du CICR sur la protection des soins de santé: www.healthcareindanger.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *