Accueil » Lu, vu, entendu » Saint Valentin: entre célébration de l’amour et de la dépravation

Saint Valentin: entre célébration de l’amour et de la dépravation

Le monde entier célèbre demain 14 février 2018, la fête de la St Valentin que beaucoup appellent: la fête des amoureux. Jeunes et adultes, une fois encore, rivaliseront d’imagination pour épater et séduire leur moitié: les somptueux cadeaux et autres soirées romantiques ont déjà été certainement peaufinés. Seulement, le sens 1er de cette fête semble avoir été détourné. Plutôt que d’en faire une opportunité de réconciliation, de communion familiale et d’amour, certains jeunes l’ont transformé en une occasion de débauche.

La Saint Valentin permet de renouveler les contrats d’amour et non de s’abonner à la luxure

C’est la St Valentin! Jeunes filles et jeunes garçons s’activent pour rendre la fête belle. Depuis déjà plusieurs jours, dans les lycées et collèges, au marché, dans les kiosques et cabarets, la fête de la St Valentin est presque sur toutes les lèves. Des jeunes filles aux garçons, des mamies aux papis en passant par les jeunes couples, tout le monde s’y met. Même si on n’en sait pas grand-chose, personne ne veut rester en marge de l’évènement. Pour certains, la fête rime avec les échanges de cadeaux entre amoureux et le sexe. Cet amour matérialisé devient désormais monnaie courante et c’est l’occasion pour les jeunes filles de recevoir des cadeaux, des plus symboliques aux plus extravagants, occasionnant ainsi toutes sortes de dépenses à leurs partenaires, quel que soit le pouvoir d’achat de ceux-ci. Il y a des filles qui exigent de leur copain téléphones portables haut de gamme et même des motos comme cadeaux. Et quand le petit ami n’en est pas capable, cela débouche parfois sur la rupture. Même des couples mariés tombent dans ce piège.

Saint Valentin, l’origine

Beaucoup de personnes célèbrent la Saint Valentin sans toutefois avoir une idée de son origine, du but dans lequel elle a été initiée et comment elle se célébrait. Sur la question, chacun à sa petite version qui correspond à ses intentions. Mais en réalité dans l’histoire de la Saint Valentin, plusieurs tendances s’opposent. C’était à Rome que tout se passait. Valentin était un moine qui encourageait les jeunes fiancés à venir le trouver en secret pour recevoir de lui la bénédiction du mariage. À cette époque, il s’attira la colère de l’Empereur Claude II Le Cruel qui venait d’abolir le mariage, car il trouvait que les hommes mariés faisaient de piètres soldats parce qu’ils ne voulaient pas abandonner leur famille. Il fut arrêté et emprisonné. Pendant qu’il attend son exécution dans sa prison, Valentin se prend d’amitié pour la fille de son geôlier qui était aveugle et mettant sa main sur les yeux de la jeune fille, il pria: «Seigneur, qui êtes la Vraie Lumière, éclairé votre servante». La jeune fille recouvrit la vue. Après ses peines et juste avant d’être décapité, Valentin lui offre des feuilles en forme de cœur avec le message suivant: «De ton Valentin!» Ainsi il est mort un 14 février. Selon la croyance populaire, l’observation de la nature désigne la date du 14 février comme le jour idéal pour roucouler. En effet, la saison des amours chez les oiseaux débuterait à cette date! Ce serait donc en prenant exemple sur les oiseaux que l’amour est d’actualité à la St Valentin.

Cette fête devrait être une opportunité pour les couples de panser leur plaie et de prendre un nouveau départ

A l’origine, le jour de la St Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen âge. L’histoire de Valentin explique pourquoi fiancés et célibataires se sont placés sous son patronage. Valentin est le Saint Patron des amoureux, et le jour supposé de son martyr, le 14 février, correspondait déjà dans la Rome Antique, aux festivités païennes de l’amour, marquant l’arrivée du printemps. Vers l’an 500, les chrétiens les remplacèrent par une fête liturgique, en l’honneur de Saint Valentin.

La Saint Valentin aujourd’hui: le sexe, point d’intersection de la fête et ses conséquences

Le 14 février est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

Ceux qui n’ont rien compris en font une journée de débauche, de luxure, de fornication, bref, de dépravation sexuelle.

Saint Valentin ne rime pas avec sexe, beuverie et ripailles

Chez la plupart des jeunes, la St Valentin est également l’occasion où l’acte sexuel n’est plus interdit. Pour eux, passer au sexe avec son ou sa partenaire, c’est consolider davantage l’amour qu’il y a entre eux. C’est le jour par excellence où les rendez-vous entre amoureux à des endroits divers se multiplient, avec souvent plus tard, des cas de grossesse. A l’origine de ces déviances, le développement des médias qui transforme la mentalité des jeunes. Aujourd’hui, les feuilletons, les films pornographiques, l’internet, les vidéos et les téléphones portables changent le mode de vie de nos jeunes. Raison pour laquelle, ils pensent que la St Valentin s’articule autour du sexe. On assiste un peu comme à une certaine agitation et ils ont tendance à mettre la charrue avant les bœufs.

L’autre dimension de la St Valentin

Le 14 février n’est pas uniquement la fête des amoureux. Cette fête peut s’étendre à d’autres personnes telles que les membres de sa famille, les amis et autres. Le mari et la femme peuvent célébrer cette journée, les parents peuvent offrir des cadeaux à leurs enfants, etc. Cet évènement est aussi une opportunité pour calmer les tensions dans les foyers, régler les conflits de quelque nature que ce soit. Évitons donc de faire de Saint Valentin une occasion de dépravation de nos mœurs.

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *