Accueil » Edito » Saint-Valentin: l’amour, ce n’est pas des papillons dans le ventre

Saint-Valentin: l’amour, ce n’est pas des papillons dans le ventre

«Amour, amour, quand tu nous tiens!» s’exclamait déjà Jean de la Fontaine. Bien hardi qui oserait nier la force irrésistible de l’Amour, hier comme aujourd’hui et pour longtemps encore. Amour ce jour… Amour toujours! Tant qu’il y aura des hommes et des femmes, il y aura de l’Amour. Tantôt espiègle, voire résolument coquin, tantôt romantique et enflammé, tantôt ingénu ou gourmand, parfois tout cela à la fois.

Bonne et amoureuse Saint-Valentin à tous et à toutes
Bonne et amoureuse Saint-Valentin à tous et à toutes

C’est dans ce refuge douillet que grands et petits, faibles et forts, riches et pauvres se ressourcent quotidiennement contre les vicissitudes de notre époque. Seul ou en couple, que l’on soit pour ou contre la fête des amoureux, on finit tous par se poser des questions sur nos relations. Et particulièrement à l’approche du 14-Février.

Car derrière cette fête parfois commerciale se cache notre capacité à être attentif à l’autre. En ces temps de stress, d’angoisses, de manque de souffle, de chaleur et d’humanité qui nous traversent, la Saint-Valentin nous donne un message de joie. Mais pas celui d’une compétition-rituel qu’on ne laisserait passer pour rien au monde! Fêter l’amour, et la Saint Valentin, c’est retrouver la présence pleine et entière de l’autre. L’enjeu véritable est de rompre avec la banalité du quotidien, d’aller à la rencontre de l’autre, de créer une bulle de vie.

Amour ce jour... Amour toujours!
Amour ce jour… Amour toujours!

Alors, sous tous les horizons et tous les cieux, ne laissez pas passer le 14-Février sans rien faire. De même, faites en sorte que l’apothéose de votre amour ne se limite pas aux seules 24 heures de la fête de Saint-Valentin. Tous les jours que Dieu nous offre sur cette terre doivent être vécus avec la même impétueuse fantaisie et créativité qui caractérisent ce jour spécial du calendrier. Sur l’une des préoccupations majeures de l’homme, que dire sur l’amour qui n’a pas encore été dit?

Tout semble l’avoir été, du plus insignifiant au plus subtil. Sauf peut-être de cet amour sincère, extraordinaire et sans hypocrisie d’antan qui donnait de l’espoir à ceux qui étaient désespérés et ressuscitait ceux qui se croyaient morts. Aujourd’hui, malheureusement, l’individualisme égoïste et la recherche de plaisir effréné ont tout foutu en l’air. Par peur et par manque de courage, la génération actuelle semble avoir renoncé à l’amour. Elle l’a remplacé par la recherche du plaisir, envers et contre tout. Car le plaisir a ceci de pratique qu’il ne s’accompagne pas de sentiments, et que toute souffrance est éradiquée. C’est bien cette conception hédoniste de l’amour qu’il faut dénoncer en ce jour de la Saint Valentin. Beaucoup de jeunes et d’adultes, femmes comme hommes, ont essayé toutes les tailles de condoms sans en trouver à leur taille.

Aimer, c'est ce qu'il y a de plus beau. Encore faut-il que dans les coeurs ce soit la Saint-Valentin tous les jours de l'année
Aimer, c’est ce qu’il y a de plus beau. Encore faut-il que dans les cœurs ce soit la Saint-Valentin tous les jours de l’année

L’accroissement des divorces, la marchandisation de l’amour, la banalisation des relations sexuelles, etc. donnent l’impression qu’il ne faut plus croire en l’amour. La preuve, aujourd’hui, les jeunes, filles ou garçons, dans leur grande majorité, accumulent les conquêtes, avec pour seule ambition de «prendre leur pied». Dans les soirées, tout le monde sort avec tout le monde. C’est socialement très bien vu de «se taper des mecs ou des gonzesses», par dizaines.

Plus besoin de séduction non plus, l’alcool faisant le plus gros du travail. L’histoire ne dure pas plus d’une soirée, car il n’est pas question de se prendre la tête. Ainsi la nouvelle génération va droit dans le mur, oubliant l’essentiel: l’amour, ce n’est pas des papillons dans le ventre, c’est une affection durable, un engagement sincère.

Puisse cette Saint-Valentin ne pas devenir le symbole de cette infernale déliquescence de l’amour. Bonne et amoureuse Saint-Valentin à tous!

Les Echos du Faso

Un commentaire

  1. L’amour est une connaissance qui conduit l’amoureuse, ou l’amoureux, au-delа de lui-mкme et de l’objet de son sentiment. J’aime quand tes yeux couleur de brume – Me font un manteau de douceur – Et comme sur un coussin de plumes – Mon front se pose sur ton coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *