Accueil » Economie-Finances » Salon E-commerce: la première édition se tiendra du 30 novembre au 2 décembre 2017

Salon E-commerce: la première édition se tiendra du 30 novembre au 2 décembre 2017

Sous le Haut patronage du ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, le patronage du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat et le parrainage du président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et les postes (ARCEP), Ouagadougou abritera du 30 au 2 décembre 2017, la première édition du Salon E-commerce. En prélude à cet évènement panafricain qui verra la participation de la bloggeuse ivoirienne, Edith Yah Brou, experte invitée d’honneur, Forum Ouest Africain sur la gouvernance de l’internet et Digital Challenge Services ont co-animé une conférence de presse jeudi pour livrer des informations y relatives.

Le présidium lors de la conférence de presse

Mille deux cent visiteurs professionnels se sont prononcés pour la première édition du Salon E-commerce Ouaga qui se tiendra du 30 au 2 décembre 2017 au Pavillon du Soleil Levant (SIAO) sous le thème: «Etat des lieux du e-commerce et sécurisation des échanges électroniques au Burkina Faso».

Mano Anselme Salomon, directeur du salon

Premier salon à aborder exclusivement la question du E-commerce, cet évènement panafricain va réunir les professionnels du commerce électronique autour de conférences thématiques, de rencontres d’affaires B2B, des expositions et une soirée de clôture avec la cérémonie des E-commerce Awards. L’objectif étant entre autres, selon le directeur du Salon, Mano Anselme Salomon, de créer un cadre de rencontres professionnels entre entreprises des différents secteurs de l’économie numérique et d’échanges public-privé, d’encourager, promouvoir et soutenir l’innovation de la jeunesse. Aussi, de favoriser le développement des compétences, de regrouper des experts sur des thématiques importantes de l’économie numérique, de réaliser un annuaire électronique et papier des acteurs du commerce électronique selon leur secteurs d’activité…

Les journalistes présents à la rencontre

Peuvent prendre part à ce salon, les acteurs de l’économie numérique du public comme du privé, les personnes souhaitant développer ou optimiser un site de vente en ligne, les e-marchands souhaitant développer ou optimiser des points de vente physiques. Egalement, l’ensemble des décideurs à la recherche des produits pour accroître la productivité, réduire les coûts, attirer plus de clients et améliorer l’expérience client ainsi que le grand public.

La France, la Côte d’Ivoire, le Congo Brazzaville et le Mali sont les pays invités d’honneur de cette première édition qui attend environ soixante exposants. A entendre M. Salomon, 23 stands sont déjà pris sur les 60 dont les coûts varient selon le mètre carré. «350 000 francs CFA pour 6 mètres carré, 450 000 francs pour 9 mètres carré et 550 000 francs pour 12 mètres carré», a-t-il éclairé.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *