Accueil » Economie-Finances » Salon international du textile africain: une trentaine de pays africains attendus à Ouagadougou

Salon international du textile africain: une trentaine de pays africains attendus à Ouagadougou

Une trentaine de pays africains prendront part aux activités de la cinquième édition du Salon international du textile africain (SITA)  qui se tiendra du 28 au 30 novembre à Ouagadougou. En prélude à cet événement majeur, le commissariat général a rencontré les hommes de médias le mardi 6 novembre 2018, pour leur faire le point des préparatifs.

Tout est mis en œuvre pour que tout se passe bien selon les.conférenciers

«Promouvoir le développement du textile africain à travers la création d’une filière porteuse d’espoir pour l’agriculture africaine grâce à la valorisation du port du tissu traditionnel». C’est l’objectif visé par le commissariat général à travers la cinquième édition du SITA qui verra la participation, cette année, d’une trentaine de pays africains. Ce qui constitue une innovation majeure, selon la directrice générale du SITA, Antoinette Yaldia, qui a précisé qu’en plus de cette innovation, cette cinquième édition sera placée sous le patronage du président de la République de Guinée Équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Ayant pour thème « Avenir du textile africain: défis environnementaux et perspectives de développement socio-economique », il s’agira pour cette édition de valoriser et de promouvoir le textile africain, de le protéger et de lui accorder sa place dans le contexte de la mondialisation car, selon Antoinette Yaldia, le but de toute industrie est de mieux vendre et exporter. Il s’agira également de faire de la diaspora l’ambassadrice de la promotion du textile africain et d’insuffler aux professionnels du textile africain des ambitions sur l’échiquier mondial.

Antoinette Yaldia, directrice générale du SITA

A cet effet, a l’instar des éditions précédentes, ce Salon sera célébré à travers six activités majeures. Entre autres, on peut noter la cérémonie d’ouverture qui se tiendra le 28 novembre sur l’avenue des Tensoba en face du parc d’exposition du SIAO. L’un des points saillants de cette cérémonie d’ouverture, à entendre Mme Yaldia, est la parade des tenues traditionnelles africaines. Aussi, afin de permettre aux participants de découvrir les richesses des pays africains en matière de textile, il est prévu une exposition-vente du 28 au 30 novembre au niveau du pavillon arc-en-ciel du parc d’exposition du SIAO. Des soirées de défilés grand public sur le podium du parc d’exposition du SIAO tous les soirs du 28 au 29 sont aussi au programme…

Pour que tout se passe dans les règles de l’art, la directrice générale a rassuré que les différentes commissions chargées de l’organisation des différentes activités ont été mises en place. « Les membres sont au four et au moulin pour accomplir les missions qui leur sont assignées », a-t-elle assuré.

Madina Belemvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *