Accueil » Logtoré » Santé: pourquoi l’utilisation des écouteurs et casques est dangereuse pour la santé auditive?

Santé: pourquoi l’utilisation des écouteurs et casques est dangereuse pour la santé auditive?

De nos jours, avec la multiplication des appareils diffusant les sons (téléphones, ordinateurs, lecteurs MP3,…), l’utilisation des casques, écouteurs, oreillettes s’est banalisée. Ces appareils qui permettent d’écouter de la musique ou de visionner un film n’importe où, n’importe quand, sans déranger l’entourage ni être gêné par ce dernier sont-ils sans risques? Pour répondre à cette question, nous avons échangé avec le médecin ORL Omar Zamtoko qui exerce à l’hôpital Schiffra.

Le médecin ORL Omar Zamtoko

Les Échos du Faso (LEF): L’utilisation des écouteurs et casques est-il sans risques pour la santé?

Dr Omar Zamtoko (Dr OZ): Depuis quelques années, on a constaté l’utilisation abusive des écouteurs et des casques par la population, ce qui n’est pas sans risques pour notre organe de sens, l’oreille.

Il faut savoir que l’oreille est subdivisée en trois parties: l’oreille externe. C’est le pavillon de l’oreille et le trou qui fait suite au pavillon que l’on appelle le conduit auditif externe. Il y a l’oreille moyenne qui commence à partir du tympan, qui renferme les petits os qui sont au niveau de l’oreille et qui permet de transmettre le son. Enfin, nous avons l’oreille interne qui est la partie clé de l’audition et à partir de laquelle nous entendons le son transformé en influx nerveux pour être décortiqué au niveau du cerveau pour nous permettre d’avoir ce que nous entendons.

LEF: Quels sont, de façon précise, leurs effets sur l’audition?

Dr OZ: Nous avons un certain nombre de cellules limitées au niveau de l’oreille qu’on appelle les cellules ciliées. Ce sont ces cellules qui nous permettent d’entendre et de comprendre. Ces cellules ciliées sont divisées en deux parties: les cellules ciliées externes et internes. Chaque être humain a un nombre limité de cellules ciliées qu’il doit bien gérer tout au long de sa vie. Les écouteurs, en les utilisant de façon fréquente, peuvent entrainer des dommages au niveau de cette oreille interne et peut conduire à la surdité.

LEF: Avez-vous des statistiques?

Dr OZ: Dans notre pays, il n’y a pas eu d’études qui ont été menées et qui montrent l’impact des écouteurs dans la survenue des surdités. Mais l’OMS a permis de recueillir quelques données de la littérature. Sur le plan mondial, on estime à 53% l’ensemble des adolescents et des adultes jeunes âgées de 12 à 35 ans dans le monde entier qui écoutent la musique à des niveaux sonores très élevés. Si rien n’est fait dans les années à venir, on va se retrouver avec une population à 53% malentendante. Ce n’est pas négligeable. C’est vrai qu’on n’est pas couché malade, mais la déficience auditive handicape surtout sur le plan professionnel et relationnel. C’est vraiment un fléau qu’il faut combattre et il faut attirer l’attention des gens parce qu’ils ne sont pas censées savoir les dangers de ces écouteurs. On les utilise simplement, mais il faut savoir les utiliser car il y a des normes.

LEF: Les casques matelassés restituent mieux les sons que les écouteurs. Protègent-ils pour autant?

Dr OZ: Un bon appareil, c’est celui qui restitue un bon son. Ce n’est pas le fait d’augmenter ou de diminuer le son qui améliore la qualité. Il y a des appareils de qualité qui restituent de bons sons, même à des niveaux sonores très faibles. Et ce sont ces appareils que nous devons acheter pour nos enfants, nos parents pour éviter qu’ils utilisent des appareils qui les amènent à augmenter le niveau sonore et qui n’ont pas malgré tout cela une bonne santé auditive. Utiliser les écouteurs ou les casques, le niveau d’exposition n’est pas le même. Les écouteurs sont plus dangereux que les casques parce qu’ils sont à côté du tympan et donc ça amplifie le son. Les casques sont aussi plus dangereux que l’écoute à l’air libre. L’écouteur concentre l’intensité du son sur le tympan directement. Tout le son qui quitte l’appareil va directement sur le tympan au niveau de l’oreille interne et entraine des dommages parce qu’à 85 décibels, il y a un mécanisme de défense qui permet de bloquer le son pour qu’il ne vienne pas en forte intensité au niveau de l’oreille. Après 85 décibels, ce mécanisme est défaillant et ça laisse le son détruire sur son passage toutes les cellules ciliées. On a vu des gens qui sont devenus sourds après une déflagration de bombe et après une gifle pour certains. Mais l’un dans l’autre, cela ne garantit pas la qualité du son. La qualité du son réside dans la qualité de l’appareil.

LEF: Pensez-vous que l’utilisation des écouteurs ou casques est mauvaise en circulation?

Dr OZ: Ce n’est pas mauvais de les utiliser. Mais dans notre contexte, quand tu utilises les écouteurs, ta concentration est réduite en circulation, ce qui expose à des désagréments. Je ne le conseille pas du tout.

Nous reviendrons prochainement sur comment faire pour allier une bonne écouteà une santé auditive.

Madina Belemvire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *