Accueil » Nè Wendé » Séba, faut pas embrouiller les gens!

Séba, faut pas embrouiller les gens!

Ça s’appelle le lépreux qui cache ses moignons dans ses poches et traitent ceux qui n’ont que des taches de lépreux! Nè Wendé!

Quand Kémi Sayouba avait brulé un billet de 5000 F à Dakar, nooon, ça m’a fait mal même! A ce moment, moi j’avais justement besoin de 5000 F pour régler une urgence personnelle. Nè Wendé!

C’est parce que toi tu as 5000 F que tu le brûles. Mais si c’est pour être en phase avec toi-même, tu devrais brûler tous les CFA que tu possèdes. Tu devrais refuser tout bifton CFA qu’on te donne. Et tu devrais éviter de dépenser du CFA. Là, moi Nè Wendé et mon pote Mounafica on allait t’applaudir et te suivre. Nè Wendé!

Mais si toi-même tu es moitié béninois, moitié français, ou bien 100% béninois et 100% français et tu parles d’indépendance, d’impérialisme, de néocolonialisme, entre toi et moi le Burkinabè et Africain 100%, qui est indépendant? Nè Wendé!

Toi, tu es colonisé. Même pas néocolonisé comme nous. Tu prends jusqu’à leur nationalité et tu parles d’indépendance, de néocolonisation de nous autres! Il faut commencer par renoncer à leur nationalité pour affirmer ton indépendance et nous aussi on va renoncer au CFA. Tu utilises bien leur langue, non? Les tortues à double carapace, elles ne nous impressionnent pas. Nè Wendé!

Chaque quidam se lève un matin, voit Dieu devant sa porte et s’investit messie ou éveilleur de consciences. On connaît la chose: c’est du ‘’boulot’’ qui nourrit son homme. Ces mêmes soi-disant colons sont encore les bras financiers de ces opérations. Oui «l’Afrique libre ou la mort» mais je préfère le palpable, le concret qui me fait vivre, que l’aventure. Nè Wendé!

Combien de pays qui ont leur propre monnaie sont-ils dans la galère! Au contraire, de petites économies comme celle du Burkina bénéficient de ce CFA pour maintenir le pays dans la stabilité économique et politique. Je ne suis pas économiste mais je constate seulement. Nè Wendé!

C’est vous encore, lorsque l’Afrique va battre sa propre monnaie et que ça va conduire à des problèmes économiques, politiques et sociaux, qui allez encore la critiquer sur tous les toits. Sayouba (c’est son vrai nom qu’il a occidentalisé en Séba), il faut chercher un autre gnadé plutôt que celui-là car tu ne pourras pas en vivre longtemps. Nè Wendé!

Un commentaire

  1. Le prêtre l’a dit, faites ce que je vous dit de faire et ne regardez pas ce que je fais. Tout le monde veut être la tête d’une souris au lieu d’être la queue d’un lion. Le monsieur s’efforce de mobiliser le maximum de personnes pour une cause juste, vous êtes là à vous intéresser sur sa personne. Évoluons nos esprit si nous voulions avancer une Afrique prospère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *