Accueil » Défense-Sécurité » Sécurité: 150 motos pour permettre d’optimiser l’identification des Burkinabè

Sécurité: 150 motos pour permettre d’optimiser l’identification des Burkinabè

Le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, a remis officiellement 150 motos à l’Office national d’identification (ONI). Ce don du ministère qu’il dirige s’inscrit dans le cadre d’une meilleure collette des informations de la population. La cérémonie s’est déroulée ce mardi 21 novembre 2017 à Ouagadougou.

Le ministre d’Etat remet symboliquement une moto à un agent collecteur photographe

L’Office national d’identification (ONI) est un établissement public de l’Etat à caractère administratif, créé le 15 décembre 2004. Il a pour missions, entre autres, d’organiser et exécuter les missions d’identification des personnes; collecter et exploiter toutes les informations relatives à l’identification des personnes en collaboration avec les institutions et les départements ministériels concernés et mettre à leur disposition des données fiables sur l’identification nationale; assurer l’émission et la délivrance des cartes nationales d’identité et tout autre document d’identification qui lui sera confié; gérer la base de données centralisée sur l’identité nationale, notamment l’authentification et la sécurisation des données, leur mise à jour et l’adoption de mesures afférentes au bon fonctionnement du système automatisé d’identification.

Le directeur général de l’ONI

Placé sous la tutelle technique du ministère en charge de la Sécurité, l’Office national d’identification a reçu 150 motos des mains du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré. Ce matériel roulant réceptionné par Arsène P. Yoda, le Directeur général de l’ONI, permettra à l’office de renforcer ses capacités opérationnelles sur le terrain en matière de collecte et d’exploitation de toutes les informations relatives à l’identification des personnes. Ces «motos appartiennent à des agents collecteurs photographes (ACP) qui sont répandus sur tout le territoire national au niveau des 370 points de collecte notamment les 349 communes et les arrondissements de la ville de Bobo et Ouagadougou» a dit Arsène P. Yoda.

Une vue des 150 motos

Pour le ministre d’Etat, Simon Compaoré, les motos permettront donc d’optimiser la dynamisation de l’action de l’ONI dans le cadre de l’émission et la délivrance des cartes nationales d’identité et tout autre document d’identification qui lui sera confié pour la sécurité du pays. «150 motos acquises par l’ONI au bénéfice des agents collecteurs photographes qui sont sur le terrain pour collecter et exploiter toutes les informations relatives à l’identification de la population» a-t-il ajouté, en invitant le personnel à bien prendre soins de ces engins et de les utiliser au service de la population.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *