Accueil » En face du miroir » Les sept catégories d’utilisateurs de Facebook

Les sept catégories d’utilisateurs de Facebook

L’observation du profil de ceux qui utilisent ou qui publient des articles, opinions, informations et nouvelles sur Facebook fait ressortir grosso modo sept types d’utilisateurs.

Un post pris sur le mur de Daouda Toé

Il y a d’abord ceux qui travaillent avec. Ils ne sont pas les plus nombreux mais c’est ceux qui en font une utilisation plus sage. Généralement, ce sont des journalistes. Ils partagent avec de nombreux amis ou amis des amis leurs publications, espérant être bien lus, suivis et adoptés.

La deuxième catégorie est celle de ceux qui donnent des nouvelles ou partagent des informations. C’est la raison de la venue de beaucoup de contacts sur Facebook.

Il y a ceux qui partagent la bonne humeur. Ils partagent leurs élucubrations pour dérider les visages constipés par la pression quotidienne. Daouda Toé tient la tête de peloton, suivi par Emilie Dioma. Il y a certainement des boute-en-train que je ne connais pas…

On compte aussi les activistes qui empêchent les décideurs de bosser en rond (Lenga Fils, Naïm Touré et consorts). Ils rendent service en maintenant la veille citoyenne. Mais des fois on se demande ce qui les motive exactement. Pas de polémique s’il vous plaît, les gars…

Post de Emilie Dioma

Viennent les casse-couilles et les rabat-joie. Eux, dès que tu es connecté, ils bondissent sur toi avec des salamalecs. Ils vous importunent avec des posts à publier pour recevoir une bénédiction ou alors, dans le cas où vous ne le ferez pas, être frappé de malédiction. Ils m’agacent!

Il y a les dragueurs. Ceux ou celles-là recherchent un compagnon pour la vie ou pour un moment. C’est la catégorie de beaucoup de jeunes de filles en panne de tout: argent, sorties, sexe… Les prédateurs masos sont tapis dans l’ombre avec des pseudos et ne lâchent la moindre occasion.

Ah oui, la dernière catégorie est constituée par les escrocs de tout poil et les arnaqueurs. Je les méprises. Je n’ai rien à dire sur eux. Je conseille seulement aux amis d’être moins cupides, de penser qu’on peut s’enrichir facilement comme au PMU’B ou au casino. Car, c’est au sein de ces gentlemen et de cette gent féminine qu’ils font des dégâts. A bon entendeur, salut!

Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *