Accueil » Société » Situation nationale : des chefs religieux et coutumiers à Kosyam

Situation nationale : des chefs religieux et coutumiers à Kosyam

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience  tour à tour la Conférence épiscopale Burkina-Niger et  les chefs coutumiers du Burkina Faso dans la soirée du  mercredi 16 janvier 2019  au palais de Kosyam  à Ouagadougou. Objectif : présenté au chef de l’Etat leurs vœux  de nouvel an et échangé avec lui des questions d’intérêt national.

Mgr Paul Ouédraogo, Archevêque de Bobo-Dioulasso, il a rassuré le président du Faso du soutien de l’église catholique dans la prière sur la situation nationale

En visite au palais de Kosyam pour parler d’une assemblée ordinaire qui se tiendra dans ce mois de janvier dans la capitale burkinabè, la Conférence épiscopale Burkina-Niger a profité de l’occasion, présenter  leurs meilleurs vœux de nouvel an au Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. Avec lui, la conférence a aussi évoqué  des  questions d’intérêt  national notamment sur le drame de Yirgou enfin qu’une solution  de paix soit trouver.

Pour le président de la Conférence épiscopale, Mgr Paul Ouédraogo, Archevêque de Bobo-Dioulasso, il a rassuré  le président du Faso du soutien de l’église catholique dans la prière sur la situation nationale.

la Conférence épiscopale Burkina-Niger rassure le président à la sortie d’audience

« Nous portons en prières toutes les victimes de la situation de Yirgou dans la région du Centre-Nord. Nous comptons nous engager à différents niveaux pour la promotion du dialogue religieux, du vivre-ensemble et de la cohésion sociale. Il est impérieux pour notre pays que nous travaillons à éviter les dérapages, qu’ils soient à caractère régionaliste, ethnique ou religieux ».A-t-il indiqué en rappelant que le souhait des serviteurs de Dieu pour le Burkina Faso, est la paix et la cohésion sociale.

 

Quelques temps après dans la même  soirée, ce sont les  hautes autorités coutumières qui ont été reçu par le chef de l’Etat. Les dépositaires de la tradition à leur tour  ont présenté leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat.

les hautes autorités coutumières qui demandent une cohésion sociale pour tous les burkinabè à la sortie d’audience à Kosyam

Cette rencontre  a été une occasion pour le président Kaboré et les dépositaires de la tradition d’évoquer les questions liées à la situation nationale marquée par la dégradation de la paix dans certaines localités, et la lutte contre le terrorisme. A la sortie d’audience, les chefs coutumiers par la voie de leur porte-parole, le Kupiendieli, roi du Gulmu  affirme  que leur souhait est la paix et la cohésion sociale qui est un maillon fort de  vivre-ensemble entre tous les Burkinabè. « Nous avons échangé sur des questions touchant à la vie sociale de la Nation, notamment la recherche de la paix. C’est une préoccupation qui concerne tous les acteurs et le sujet valait la peine que nous nous déplacions pour voir le président du Faso.

les chefs coutumiers recu par le président du Faso

Nous sommes sortis satisfaits de cette rencontre », a-t-il indiqué. Sur la question de la crise à Yirgou, dans la commune de Barsalgho, le porte-parole des chefs coutumiers a affirmé  que les dépositaires de la tradition qu’ils sont   suivent de près la situation et appellent surtout au calme et à la paix.

Aussi pour lutter contre ce phénomène qui est le terrorisme, le porte-parole a demandé  que les populations aussi soient informées de la conduite à tenir dans cette situation de lutte contre le terrorisme car pour « nous  cela a commencé depuis longtemps ».

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *