Accueil » Gouvernance - Développement » Situation sécuritaire: le ministre de l’administration territoriale échange avec les gouverneurs des régions

Situation sécuritaire: le ministre de l’administration territoriale échange avec les gouverneurs des régions

Le ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale a invité jeudi, les gouverneurs des 13 régions, à coordonner la mise en œuvre de la décision du Chef de l’Etat d’amener les populations à participer à la défense et à la sécurisation de leurs localités. C’était à la faveur d’une rencontre d’échanges avec eux sur le contexte sécuritaire.

Le ministre Siméon entouré des gouverneurs des régions lors de la rencontre

« Je voudrais vous engager à davantage de responsabilités et d’actions dans vos régions respectives afin d’aider le gouvernement à renforcer la résilience des populations face à l’hydre terroriste et à restaurer les valeurs fondamentales de cohésion sociale et de vivre-ensemble dans nos sociétés », a souhaité le ministre de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo à l’occasion de la rencontre d’échanges avec les gouverneurs des régions.

Pour le ministre de l’administration territoriale, cette rencontre, est particulière parce qu’elle se passe dans un contexte difficile pour le Burkina en matière de sécurité.  La dernière attaque en liste est celle du convoi de Semafo  à l’Est du pays qui a coûté la vie à 38 personnes.  Dans son adresse à la Nation, le Président du Faso avait annoncé le recrutement de volontaires pour la défense dans les zones sous menace

Le ministre de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo

La rencontre offre donc une occasion pour les gouverneurs, de s’imprégner, d’abord de l’esprit de cette initiative du président. « Vous devez vous engager dans vos régions respectives afin d’aider le gouvernement à renforcer la résilience des populations face à l’hydre terroriste et à restaurer les valeurs fondamentales de cohésion sociale et de vivre-ensemble dans nos sociétés », a-t-il recommandé. En plus de cela, poursuit le ministre Sawadogo, « Vous devez adopter dans vos circonscriptions administratives, une démarche anticipative de prévention et de gestion des conflits afin d’éviter que les terroristes n’utilisent la fragilité et la précarité de la situation sécuritaire pour opposer les communautés ». Pour y arriver, les représentants du Chef de l’Etat dans les régions doivent promouvoir un travail de veille et d’étroite collaboration avec les leaders communautaires sur le terrain.

La situation commande aussi à entendre le ministre de l’administration territoriale, que les gouverneurs aient la plénitude de leur fonction pour prendre des initiatives pour la protection de leur population. A cet égard, il a révélé qu’au cours des échanges, chaque gouverneur fera le point de la situation dans sa région. « Nous allons en faire un rapport global qui sera transmis au Premier ministre et au Président du Faso », a-t-il conclu.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *