Accueil » Sports-Loisirs » Sport: l’A.S La-Poste remporte la 1re édition du concours de pétanque de l’Association Buayaba

Sport: l’A.S La-Poste remporte la 1re édition du concours de pétanque de l’Association Buayaba

 La triplette de l’A.S La-Poste a remporté, ce dimanche 05 janvier 2020,  sur le terrain de l’école Sinyiri, à Ouagadougou, la 1re édition du concours de pétanque de l’Association Buayaba, en battant celle  de Arc-en- ciel  par 11 à 4.

Le président d’honneur de l’association (Me Mathias TANKOANO), accompagné du président de la fédération de pétanque (Macaire OUEDRAOGO), donnent le coup d’envoi

Des plus de la centaine d’équipes venues de Ouagadougou et des  cinq autres  provinces qui ont pris part à cette première compétition, c’est l’A.S La-Poste et la triplette Arc-en-ciel qui se sont hissées au haut du tableau pour disputer le dernier acte. L’A.S-La Poste a devancé à Arc-en-ciel. Elle s’est largement imposée et a empoché la somme de 250 000 FCFA plus le trophée, laissant 150 000 FCFA à son challenger.

Pour le promoteur, Maître Soahanla Mathias TANKOANO, président de l’Association Buayaba, par ailleurs président d’honneur de l’Association pétanque club du Burkina Faso, tout comme les autres sports, le jeu de pétanque doit être «un jeu intégrateur des masses sociales et  ouvert à tout Burkinabè». Et l’Association Buayaba,  à travers son président,  entend faire du jeu de pétanque une réalité au Burkina Faso. Car dit-il,  le rêve de cette jeune association qui vient de souflfer ses trois bougies d’existences est de promouvoir ce sport au Pays des hommes intègres.

La photo de famille de l’association Buayaba

«Nous sommes à notre première édition, nous comptons organiser d’autres compétitions de jeu de pétanque à une échelle plus élevée. Nous inviterons les différents partenaires à s’y impliquer davantage» a soutenu le promoteur.

Evoquant les bienfaits que procure ce sport, Maître TANKOANO a indiqué que «le jeu de pétanque est un sport de précision et c’est pour nous un lieu  de rassembler les jeunes autour de ce sport loisir et l’essentiel est de magnifier la cohésion sociale entre les boulistes. Ça cultive l’adresse». L’occasion a permis au président de l’association de livrer  un message d’union et de paix aux boulistes, celui de taire les divergences et faire place à la cohésion sociale. Car pour lui le motif de cette initiative qui connaîtra une seconde édition est de s’unir pour la paix au Faso.

L’A.S La Poste vainqueur de la 1ère édition

Une satisfaction totale selon le président de la Fédération burkinabè de pétanque, Macaire Kaboré qui a suivi  cette finale et qui a qualifié le  niveau de très élevé. «Je suis très satisfait ce soir pour le niveau de jeu qu’ils ont produit, et je remercie et encourage les initiateurs de cette bonne opportunités pour encore donner la chance aux jeunes à l’échelle nationale et internationale» a dit  M. Kaboré.

Même satisfaction du côté de l’équipe heureuse. Pour Boureima Ouédraogo, capitaine de l’A.S La-Poste, retourner avec ces médaillons donne plus d’espoir à travailler pour encore aller de l’avant. «Nous sommes très satisfait pour ce tournoi et, Dieu merci, nous avons gagné et je peux dire que c’est la chance qui nous a souri» a-t-il laissé entendre.

Et, faut-il le noter, cette compétition, qui est à sa première édition, a réuni 168 triplettes.

Idogo Omar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *