Accueil » L’impertinent » Le suicide est le seul meurtre où l’assassin et la victime meurent ensemble*

Le suicide est le seul meurtre où l’assassin et la victime meurent ensemble*

Ce genre d’images est le quotidien des transporteurs et voyageurs au Faso. Ces actes d’incivisme narguent la puissance publique. Mais pouvait-il en être autrement, si l’autorité a démissionné?! Ça fait honte, dans une république digne de ce nom!

Aidons Dieu à nous aider…

Si, comme c’est le cas presque souvent, un accident survient, à qui la faute?

Et dire que, sur les routes, les forces de police sont déployées pour contrôler la sécurité des transports. Si la cupidité du transporteur est telle qu’il peut prendre la vie des passagers en otage (c’est généralement au moment d’embarquer que certains découvrent la surcharge) la puissance publique devrait les protéger. Ce véhicule ne devrait pas franchir une barrière de police.

Dieu est grand, il y a même un marabout estampillé sur le car, mais Allah n’est pas obligé. Aidons Dieu à nous aider car Satan non plus n’est pas petit…

C’est en combattant ce genre d’incivisme qu’on arrivera, petit à petit, à ramener les citoyens sur le droit chemin. Pas en laissant la chienlit s’installer. Mais l’exemple doit venir d’en haut. Il y a quelques jours, nous parlions de ces ralentisseurs inadaptés et des barrières instaurées devant l’Office national d’identification. C’est un abus d’autorité d’empêcher les citoyens de circuler librement et et en sécurité. L’ONI est un service, ce n’est pas une caserne. Si c’est par mesure de sécurité, cette mesure est inopérante.

*: pensée

L’Impertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *