Système de rémunération des agents publics: «les conclusions de cette conférence ne nous engagent pas», dixit Souleymane Badiel porte-parole de la CSFP - Les échos du Faso
Accueil » Société » Système de rémunération des agents publics: «les conclusions de cette conférence ne nous engagent pas», dixit Souleymane Badiel porte-parole de la CSFP

Système de rémunération des agents publics: «les conclusions de cette conférence ne nous engagent pas», dixit Souleymane Badiel porte-parole de la CSFP

Le présidium lors de la conférence de presse
Les journalistes présents à la conférence de presse

La Coordination des Syndicats de la Fonction publique (CSFP), membre de la CGT-B a animé un point de presse ce jeudi 28 juin 2018 à la Bourse du travail de Ouagadougou. Cette rencontre avec les hommes de médias lui a permis de donner son point de vue relatif à la conférence nationale sur le système de rémunération des agents de l’Etat, tenue les 12, 13 et 14 juin dernier. 

Quelques jours après cette importante rencontre, la Coordination des syndicats de la Fonction publique, n’ayant pas participé à cette rencontre, a donné ce jeudi 28 juin 2018 à la Bourse du travail, sa lecture de la situation. Elle estime que cette conférence n’a pris aucune décision et s’est contentée de faire des recommandations vagues dont on a du mal à cerner les modalités de mise en œuvre pratique. Les membres de la CSFP ont dit que les conclusions de cette conférence ne les engagent pas. Car de leur avis, ses résultats laissent toute la latitude au pouvoir de définir les mesures à mettre en œuvre suivant les orientations de sa politique. Aussi la coordination avoue avoir eu raison de ne pas prendre part à ladite conférence.

Souleymane Badiel, porte-parole de la Coordination des syndicats de la Fonction publique

Au final, la Coordination des Syndicats de la Fonction publique «pense que la conférence a totalement occulté la principale question de fond qui impacte négativement la gestion de la richesse nationale dont les salaires des agents publics». Elle estime par conséquent que la situation demeure en l’état. La seule alternative pour évoluer sur les questions salariales des agents de l’Etat, résident, selon les syndicats, dans l’examen par le gouvernement de la plateforme minimale de la CSFP. «Toute autre manœuvre ne peut qu’annoncer une détérioration généralisée du climat social dans les secteurs publics. Mais ils se disent ouverts à tout dialogue constructif pour le bonheur des travailleurs de l’Etat.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *