Accueil » Logtoré » Théorie du changement: le personnel de l’OMS au Burkina renforce ses capacités

Théorie du changement: le personnel de l’OMS au Burkina renforce ses capacités

Une vue partielle des participants suivant attentivement une présentation

Du 26 au 30 mars 2018 à Ouagadougou,  s’est tenu l’atelier de formation sur la «Théorie du changement» à l’attention du personnel du Bureau pays de l’OMS au Burkina Faso. Cet atelier se tient en prélude à la mise en œuvre du 13è Programme Général de Travail de l’OMS (13PGT) 2019-2023 dont les objectifs et les priorités sont en conformité avec l’ODD3: «garantir une bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge». La théorie du changement a été retenue comme approche pour renforcer les acquis en matière de gestion axée sur les résultats dans le processus de planification stratégique et opérationnelle de l’OMS. Vingt-cinq (25) membres du personnel du Bureau du Burkina Faso participent à cet atelier: le Représentant de l’OMS au Burkina Faso, le personnel technique et  administratif.

Durant cinq jours, le personnel devrait se familiariser à l’utilisation de la théorie du changement dans les processus de planification et dans le travail de tous les jours en vue de contribuer à améliorer les performances du centre budgétaire et accélérer la réalisation des produits et effets attendus à l’échelle de l’organisation pour une meilleure santé dans le monde.

Dès le début de l’atelier, le Représentant de l’OMS au Burkina, Dr DIARRA-Nama J. Alimata a invité chaque participant à s’approprier cette théorie afin d’améliorer les appuis apportés au ministère de la santé et la collaboration avec les partenaires. Aussi, précise-t-elle dans un tweet sur le compte Twitter du Bureau «Nous devons maîtriser et adopter la théorie du changement pour opérer le changement de paradigme attendu de nous».

Le programme de la formation alternait des présentations, des travaux de groupes, des exercices et des restitutions en plénière. Les présentations ont porté essentiellement sur les principes de la gestion axée sur les résultats, les principes de la théorie du changement notamment l’analyse causale en lien avec la situation et le contexte, l’arbre des problèmes, l’arbre des solutions, la priorisation, l’analyse des partenariats, la construction du cadre de résultats, les outils et approches pour le renforcement des programmes de santé axés sur les résultats et le passage de ces différentes étapes à la note de résultat stratégique pour un problème donné.

Une séance de travaux de groupe

L’atelier a pris fin avec une séance de discussion et l’ébauche d’une feuille de route pour les prochaines étapes en vue de la rédaction d’une note de résultats stratégique du bureau pour la réalisation des objectifs et résultats du 13PGT.

A la fin de l’atelier, deux membres du personnel ont bien voulu partager leurs appréciations de l’atelier. Pour Dr Souleymane ZAN, Chargé du programme santé de la reproduction, maternelle et néonatale, «L’atelier a permis de réunir tout le personnel du Bureau pour un aperçu harmonisé de la théorie du changement. Il a été participatif avec la contribution des participants pour la facilitation y compris les premiers responsables du bureau. Toutefois, il est souhaitable d’organiser une autre session pour l’approfondissement de la gestion axée sur les résultats».

Quant à  Claudine ZONGO, responsable des Ressources humaines, elle retient que «la théorie du changement appliquée à la Gestion Axée sur les Résultats  se veut une alternative pensée-action /priorisation comparée à d’autres approches et logiques de planification plus rigides et moins effectives  jusque-là connues par l’Organisation. J’apprécie  l’opportunité et la pertinence de la thématique qui se révèle être  pluridisciplinaire, touchant tous les domaines d’activités / composantes de l’organisation (Management, Technique, administration, …) tout comme l’approche inclusive de la participation de cet atelier qui fut un cadre de partage et d’enrichissement mutuel».

BULLETIN D’INFORMATION EN LIGNE DE L’OMS AU BURKINA FASO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *