Accueil » Défense-Sécurité » Le tombeau des héros est dans le cœur des Burkinabè

Le tombeau des héros est dans le cœur des Burkinabè

Nos Forces de défenses et de sécurité se battent tous les jours contre le terrorisme pour nous protéger. Leur dévouement et leur sacrifice jusqu’au péril de leurs vies nous interpellent et recommandent que nous leur soyons reconnaissants.

Nous devons beaucoup à ces FDS, hommes et femmes, qui se battent chaque jour pour défendre notre pays jusqu’au péril de leurs vies

Les Forces de défense et de sécurité de notre pays payent un lourd tribut pour nous protéger. Leur immense courage et leur amour sacrificiel pour nous défendre ainsi que notre patrie, leur bravoure et leur abnégation inspirent un respect infini et exigent de nous une profonde humilité devant les valeurs qu’ils incarnent jusqu’à la mort.

Après avoir rendu hommage à un policier et un douanier tués, il y a à peine une semaine, le Burkina Faso pleure à nouveau la mort de 7 de nos fantassins assassinés par de lâches terroristes et déstabilisateurs du Burkina Faso. A ceux qui sont blessés et qui se battent pour leur vie avec l’aide des soignants et le soutien de leurs proches, nous leur souhaitons un prompte rétablissement. Aux victimes, à leurs familles ainsi qu’à tous ceux qui font face à ces tragédies, frappés par la barbarie, nous leur exprimons nos hommages, nos sincères condoléances et nos profonds respects.

Tôt ou tard, cette racaille et tous ceux qui ont un lien d’intelligence avec l’ennemi seront mis hors d’état de nuire. Depuis le début des attaques terroristes – 15 janvier 2016 – qui ont frappé notre pays, les Burkinabè se sont montrés dignes de leur histoire et de leurs valeurs, refusant de vivre dans la peur et la haine. Nous devons rester forts et tenir bon. L’indicible douleur face à la longue liste des policiers, gendarmes, militaires, forestiers et douaniers qui ont perdu un des leurs ces dernières années ne devrait pas attiédir notre détermination à vaincre les ennemis de notre pays. Au contraire, c’est le moment de nous rappeler que « la Patrie ou la mort, nous vaincrons! »

Pour l’instant, ces héros morts pour la Patrie nous interpellent. Sommes-nous prêts à donner notre vie à la patrie comme eux? Cette grave question nous permet de mesurer, chacun, le don que nos FDS font de leurs vies pour la nation burkinabè. Pour nous, tous. Où que nous soyons. Alors, respect à chacun d’eux, ici et toujours.

Théophile MONE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *