Accueil » Politique » Tournée du NTD dans les Hauts-Bassins: Vincent Dabilgou galvanise les troupes à Houndé et à Bobo Dioulasso

Tournée du NTD dans les Hauts-Bassins: Vincent Dabilgou galvanise les troupes à Houndé et à Bobo Dioulasso

Le président du Nouveau temps pour la démocratie (NTD), parti de la mouvance présidentielle, Vincent Dabilgou, accompagné des cadres du parti, a effectué un déplacement le 23 novembre 2019 à Houndé et à Bobo-Dioulasso dans le cadre de la rentrée politique du parti. Accueilli par les militants du parti, le président du NTD leur a adressé un message d’encouragement et de mobilisation pour les échéances électorales à venir en faveur de la réélection du président Roch Marc Kaboré.

Le président du NTD accompagné d’une forte délégation dans les Hauts Bassins

Meeting du NTD à Houndé dans le Tuy dans la matinée du 23 novembre 2019. Partie de Ouagadougou pour assister à cette manifestation, la délégation conduite par Vincent Dabilgou n’a pas manqué de saluer la détermination des militants et sympathisants du NTD dans le Tuy pour l’organisation du meeting en cette matinée du 23 novembre 2019 à Houndé. Vincent Dabilgou a fait comprendre les préoccupations essentielles à travers le thème de la rentrée politique du NTD, à savoir  «la revue et mise en place des structures du parti,  la sécurité et le soutien aux Forces de défense et de sécurité». Il a rappelé aux militants et sympathisants la nécessité du soutien aux FDS, dans la mesure où le pays est en proie au terrorisme depuis quelques années et, a-t-il confié, «pas un jour ne passe sans qu’on n’entende parler d’alerte ou d’attaque terroriste sur notre territoire par des individus sinistres». Des attaques ignobles et inexplicables qui continuent d’endeuiller les populations burkinabè, selon les mots du président du NTD, Vincent Dabilgou.

Le Président du NTD, Vincent Dabilgou galvanise sa troupe à Houndé

Face à l’ennemi, il faut la solidarité, a-t-il fait comprendre aux militants et sympathisants, puisque, à l’entendre, «les balles de l’ennemi ne connaissent ni couleur politique ni slogan partisan». Raison pour laquelle il a appelé les filles et fils du Tuy à prendre part bientôt au recrutement de volontaires pour appuyer les Forces de défense et de sécurité.

Après quelques engagements pris à œuvrer à l’épanouissement socio-économique, culturel et professionnel des jeunes, femmes et hommes du Tuy, le président du NDT les a appelés à se mobiliser pour assurer au président Roch Marc Christian Kaboré sa réélection en 2020. Pour cela, il a engagé les structures de son parti installées au Tuy à arpenter les hameaux de culture, les villages, les communes de la province du Tuy pour que la victoire de Roch Marc Kaboré y soit sans équivoque.

A Bobo, la salle polyvalente de l’ENEP a refusé du monde venu des arrondissements et communes 

A Bobo-Dioulasso, c’est à une assemblée générale du parti que Vincent Dabilgou et sa suite ont assisté. Pas besoin de dire que le président du parti a calibré  son discours sur l’insécurité ambiante au Burkina, du fait de la pieuvre terroriste que les Burkinabè, à l’union, doivent combattre et vaincre, à l’entendre.

Une vue de la salle de l’ENEP de Bobo pleine

Aux militants et sympathisants bobolais du NTD, Vincent Dabilgou a rappelé ces propos attribués au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à savoir: «Aucun morceau de notre territoire ne sera cédé à l’ennemi». Là aussi, il a appelé les jeunes de Bobo Dioulasso à répondre massivement au recrutement des volontaires lancé par le Chef de l’Etat en vue d’appuyer les FDS dans la guerre qu’elles mènent contre les terroristes. Un recrutement qui s’inscrit dans les principes de la république, les a-t-il rassurés. Vincent Dabilgou a cité «les multiples réalisations du président du Faso, depuis son élection à la tête de l’Etat, dans tous les secteurs d’activités et les nombreux chantiers en cours». Cela, malgré les multiples difficultés, à l’entendre. Il a souhaité que sortent de l’Assemblée générale du NTD Bobo, des structures fortes qui œuvreront à l’ancrage du parti dans le Houet et à la réélection du président Roch Marc Kaboré en 2020.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *