Accueil » Arts-Culture » Tradition: le Larlé Naaba fête ses 28 ans de règne les 24 et 25 février 2018

Tradition: le Larlé Naaba fête ses 28 ans de règne les 24 et 25 février 2018

Dans quelques jours, le Larlé Naaba Tigré va fêter son 28ième anniversaire de règne dénommé «Na-basga». En prélude à la tenue de cet évènement annuel, il a convié les hommes de média ce mercredi pour leur faire le point des activités prévues.

Le Larlé Naaba Tigré

28 ans de règne avec des combats menés sur le plan social, culturel, agricole, etc. 28 ans de combat acharné contre la pauvreté et la misère sous toutes ses formes. Le Larlé Naaba Tigré va fêter les 24 et 25 février, son 28èmeanniversaire de règne dénommé «Naèbasga».

Placé sous le thème, «Burkindi (intégrité) une valeur traditionnelle pour lutter contre la faim et la pauvreté», cette célébration va connaître une touche particulière. «Je vais mettre deux autruches devant ma porte et je vais faire la pisciculture à l’entrée de ma maison pour que les enfants qui vont venir aient l’amour de la culture du poisson qui est très rémunératrice. Aujourd’hui, il y a des techniques pour cultiver le poisson à la maison. Très bientôt dans le courant de cette année, je vais convier les hommes de média à venir prendre connaissance de cela», a révélé le Larlé Naaba.

S’inscrivant en droite ligne avec son thème, le Larlé Naaba ambitionne avec ses partenaires, de mettre fin à la faim d’ici 5-10 ans. Pour cela, il a décidé de la mise en place d’une structure appelée Burkinbibara dont le rôle est de promouvoir l’agriculture et l’élevage.

Plusieurs actions vont marquer cette célébration. Entre autres, il s’agit tout d’abord pour le Larlé Naaba de sacrifier à la tradition à travers les rites qui consistent à demander à Dieu et aux mânes des ancêtres d’assurer la paix, la sécurité, la prospérité au Burkina Faso.

Ensuite, soucieux du bien-être de son prochain, le ministre du Mogho Naaba a décidé une fois de plus, de laisser parler son cœur à travers le don d’une ambulance médicalisée, totalement équipée avec assistance redspiratoire à l’intérieur à l’hôpital Yalgado.

Aussi, ayant toujours fait de la lutte contre l’éradication des ordures dans la ville de Ouagadougou son cheval de bataille, le Larlé Naaba a décidé de faire don d’un prototype de tricycle pour l’assainissement des déchets plastiques et du sable sur les routes bitumées à la mairie de Ouagadougou. Egalement, cette fête sera l’occasion de primer les producteurs du mungbeanbio.

Il faut noter que des musiciens ont décidé de poser leur voie pour rendre hommage au Larlé Naaba pour ses 28 ans de règne. «En 2015 ils étaient 54, 66 en 2016 et cette année 106. Pour leur témoigner ma reconnaissance, je vais essayer de multiplier les cassettes pour les remettre au BBDA afin qu’ils puissent avoir des droits d’auteurs», a-t-il promis.

Taxé «à tort» d’être un milliardaire ou un millionnaire, le Larlé Naaba a tenu à préciser ceci: «Je suis riche de par l’amour de mon prochain, mais je ne le suis pas encore en numéraires. Je ne suis qu’un humaniste».

Madina Belemviré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *