Accueil » Economie-Finances » UBA: mener ses transactions bancaires sans se déplacer, c’est désormais possible avec le banquier virtuel Leo

UBA: mener ses transactions bancaires sans se déplacer, c’est désormais possible avec le banquier virtuel Leo

La Direction générale de UBA Burkina a procédé, le jeudi 5 juillet 2018, à son siège, à la présentation de son nouveau produit, Leo, le banquier virtuel, qui permet aux clients d’avoir des informations sur leurs comptes sans se déplacer et aux non-clients d’ouvrir un compte.

La Direction générale de UBA Burkina a procédé à la présentation de Leo, le banquier virtuel

La banque UBA innove. Avec son nouveau produit Leo, plus besoin de se déplacer pour effectuer ses transactions bancaires.

Leo est une solution digitale révolutionnaire qui permet aux clients de mener à bien leurs transactions bancaires courantes à partir de leur compte Facebook. Pour le Directeur général de UBA Burkina, Joël Touré, la technologie joue un rôle important, et «nous avons décidé de donner une image assez jeune à Leo, ce qui traduit l’avenir et la capacité d’interagir sans barrière».

Les journalistes présents à la rencontre

Dotée d’une intelligence artificielle, Leo parle trois langues que sont le français, l’anglais, le portugais et est à mesure de donner aux clients des informations sur leurs comptes bancaires domiciliés à UBA Burkina, d’ouvrir à distance des comptes bancaires UBA Burkina (avec un délai maximum de deux semaines après l’ouverture du compte pour compléter les documents physiques), de consulter leurs soldes de compte UBA, etc. Il est utilisable par tout le monde, que l’on soit client de UBA ou non.

Pour Joël Touré, au regard des attentes des clients, «nous avons jugé opportun de mettre en place un banquier virtuel avec une intelligence artificielle qui a la capacité de pouvoir interagir avec tous les clients, de donner toutes les informations dont le client pourra avoir besoin depuis l’ouverture du compte jusqu’à tout ce qu’il y a comme service que nous offrons au sein de la banque». En plus de cela, renchérit la Directrice de la Banque digitale pour UBA Burkina, Eliane Ouédraogo, qui a présenté le produit, Leo permet de donner des informations par rapport à l’actualité, au football. «C’est plus qu’un banquier virtuel, c’est un compagnon qui sera avec les clients, qui leur donnera des informations qu’il faut et qui contribuera aussi à leur épanouissement», a-t-elle relevé.

Éliane Ouédraogo, la Directrice de la Banque digitale de UBA
Joël Touré, Directeur général de UBA Burkina

Toute chose qui constitue, de l’avis de M. Touré, une avancée majeure en termes de technologie parce que, soutient-il, étant la première banque à avoir cette intelligence artificielle, ce produit va faire la différence. «Nous sommes limités naturellement et on ne peut pas avoir des agences partout. On ne peut pas avoir des gestions des comptes disponibles à tout moment, on ne peut pas répondre à toutes les sollicitations et ça crée un problème sérieux en termes de qualité de service. Avec Leo, des informations de base et sensibles peuvent être discutées», a-t-il confié.

A la question de savoir si ce système est fiable, Joël Touré a rassuré: «Le système est fiable et sécurisé. Il a été testé et attesté et aujourd’hui nous avons pratiquement près de quatre millions de clients qui sont connectés à Leo».

Comment utiliser Léo?

Pour pouvoir utiliser Leo, il faut d’abord avoir un compte Facebook actif et avoir envie de faire la banque à distance. Ensuite, cliquer sur le lien https: //m.me/ubachatbanking pour activer Leo. Pour Eliane Ouédraogo, il faut toujours se référer au lien communiqué par la banque et ne jamais rechercher le lien soi-même sur Facebook. Leo répondra instantanément aux questions posées et donnera toutes les informations souhaitées.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *