Accueil » Déclarations-Communiqués » Un boxeur chez Roch

Un boxeur chez Roch

Tahirou Barry dans le fauteuil blanc de BF1 (image bf1tv)

Des voix se sont élevées pour demander des collaborateurs plus engagés dans la chose politique aux côtés du président du Faso. Il a certes un grand nombre de conseillers, des membres de gouvernement mais les vrais engagés se font rares.

L’affaire dite Tahirou Barry qui a claqué la porte du gouvernement vient convaincre une fois de plus que le président du Faso est désespérément seul. Il lui manque des ‘’boxeurs’’, des ‘’tôliers’’, comme le disent les journalistes sportifs. Le slogan de campagne «Roch la réponse» est devenu malheureusement aujourd’hui «Roch le problème».

Des confidences lâchées par certains qui lui sont proches laissent voir que le président prend souvent les choses chaque fois du bon côté. Il reste imperturbable, quand bien même il y a lieu de s’inquiéter; ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi. Par contre, quand il s’agit de prendre le bâton, il aime toujours donner la carotte. Une attitude qui n’oblige pas toujours à la correction des uns et des autres quand ils sont fautifs.

Le traitement de l’affaire Tahirou Barry a fini de convaincre plus d’une personne sur la faiblesse communicationnelle du gouvernement. Voici Tahirou Barry, un ministre démissionnaire qui vole dans les plumes des membres du gouvernement jusqu’au plus haut sommet de l’Etat et aucun essai de rétablir la vérité de la part de ce même gouvernement. C’est incroyable!

Dans tout le lot de l’attelage de Roch, il y a un seul boxeur, le ministre des Infrastructures. Sa sortie réponse au maire de Zabré et ses déclarations engagées démontrent qu’il n’est pas un suiveur comme le disait le président Henri Konan Bédié de Côte d’Ivoire.

L’Impertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *