Accueil » Mounafica » «Ceux qui veulent voir clair le verront» mais pourvu que la pellicule ne soit pas dégradée avant d’être lavée

«Ceux qui veulent voir clair le verront» mais pourvu que la pellicule ne soit pas dégradée avant d’être lavée

Bientôt deux semaines que le colonel Auguste Denise Barry a été interpellé puis incarcéré pour tentative de déstabilisation du pouvoir Kaboré et que l’opinion est toujours dans l’attente des détails de cette subversion. Les journaleux, qui s’étaient rendus massivement à la conférence de presse bilan du ministère de la Sécurité animée le lundi dernier par le maîtres de céans, le ministre d’Etat Simon Compaoré himself, parce qu’ils voulaient en savoir d’avantage sur cette affaire, sont restés sur leur faim, puisqu’ils n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Simon (il ne faut pas prendre cela comme un manque de respect car c’est l’identifiant qui lui va) a demandé d’avoir de la patience, car «Vous serez édifiés, ceux qui veulent voir clairs, le verront dans cette affaire».

D’accord. Mais pourquoi cela prend autant de temps?! Dans ce genre d’affaires, généralement, aussitôt le ‘’cerveau’’ mis au gnouf, les noms des complices et des exécutants tombent comme des feuilles mortes. Chose bizarre, dans cette affaire-ci, mis à part le principal concerné, aucun autre nom n’a été lâché alors qu’on parle de preuves irréfutables.

Le colonel Serge Alain Ouédraogo a été brièvement interpellé puis relâché. Depuis, plus rien. D’ordinaire, comme il s’agit d’un ‘’cerveau’’ militaire (nous le supposons puisque c’est sur lui que pèsent les soupçons), de nombreux codos auraient déjà été alpagués. Ou bien les complices sont tous du sommet?

Patience, patience, mais la patience a ses limites! Surtout que de nombreux citoyens commencent à douter des capacités de nos justices (civile et militaire) à cause des nombreux dossiers qui continuent de s’amonceler sur les bureaux des magistrats. Comme pour la pellicule photos, il ne faudra pas que des avaries surviennent et dégradent sa qualité et empêchent de voir clair.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *