Accueil » Que devient? » ‘’Virus’’ n’est plus

‘’Virus’’ n’est plus

Le 14 avril 2017, nous lui faisions un clin d’œil dans la rubrique L’Impertinent. A l’occasion, voici ce que nous écrivions:

«Il y a deux semaines, la communauté dagara a organisé une kermesse ou, si vous préférez, un dassandaaga en face du palais du Goungha Naaba à Ouagadougou.

A l’occasion, il a été donné de découvrir la viande de porc bouillie. A l’opposé des Gourounsi qui la font rôtir au four, les Dagara préfère la bouillir. Ici, Virus (Vurus) Dabiré sur sa marmite de porc bouilli. L’Impertinent»

Virus Dabiré à l’œuvre

Malheureusement, Kpièlè Vuuru-Sôg Sylvain Dabiré alias Virus ou Virus n’est plus. Il s’en est allé le 11 décembre dernier, dans un accident de la route, dans les encablures de Boromo. De retour de Houndé où son frère venait de recevoir la reconnaissance de la Nation, le véhicule dans lequel il avait pris place a eu une collision avec un autre véhicule.

Bon viveur et fier d’être Dagara…

Cet originaire de Bapla, une commune de la province de la Bougouriba, était bon viveur, serviable et plein d’humour. Les grandes manifestations culturelles et sportives du Burkina le connaissent. Employé de l’agence de communication Edifice et membre de l’association Le Tocsin, Virus était aussi connu pour son attachement à sa commune et à sa culture dagara. D’ailleurs, c’est dans cette dynamique que nous lui avions fait le clin d’œil. Définitivement, Virus a rangé son canif de viande canine, de porc et sa calebasse de dolo. Pourtant, on s’était promis d’aller à Bapla plage…

Frère, vas, repose en paix et que la terre libre du Burkina Faso te soit légère. Sincères condoléances à la famille Kpièlè.

Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *