Accueil » Coopération-Diplomatie » Visite de Ban Ki-moon au Burkina: Roch Marc Christian Kaboré offre un dîner à son hôte

Visite de Ban Ki-moon au Burkina: Roch Marc Christian Kaboré offre un dîner à son hôte

En marge de la visite de travail du Secrétaire général des Nations unies (ONU), le chef de l’Etat lui a offert un dîner, le mercredi 2 février 2016. L’occasion était trouvée pour Roch Marc Christian Kaboré de saluer les résultats obtenus par Ban Ki-moon durant son mandat.

Le présent du chef de l’Etat au SG de l’ONU
Le présent du chef de l’Etat au SG de l’ONU

C’est le cadre somptueux d’un hôtel de la place qui a servi pour offrir le dîner officiel du président du Faso au Secrétaire général de l’ONU. Roch Marc Christian Kaboré a voulu, par cet acte, traduire la gratitude des Burkinabè à Ban Ki-moon. Selon le chef de l’Etat, l’étape de Ouagadougou exprime l’engagement de l’ONU à accompagner les pays en développement face aux multiples défis sociaux, économiques, sécuritaires et politiques.
En effet, l’ONU a joué un rôle important lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, du coup d’Etat du 15 septembre 2015 et des élections couplées du 29 novembre 2015. D’ailleurs, elle continue d’assurer cette place. C’est ce qu’a indiqué le chef de l’Etat. «Désormais, le Burkina Faso est résolument engagé sur la voie de la consolidation de son processus démocratique», a assuré Roch Marc Christian Kaboré.

«Mes vœux de succès pour les futures causes pour lesquelles vous ne manquerez pas de consacrer votre talent et votre expérience»
«Mes vœux de succès pour les futures causes pour lesquelles vous ne manquerez pas de consacrer votre talent et votre expérience»

En outre, le président du Faso a rappelé les défis sécuritaires auxquels le G5 Sahel, dont fait partie le Burkina Faso, est confronté. Pour lui, les attaques terroristes du 15 janvier 2016 ainsi que celle du dépôt d’armes de Yimdi rappellent la constance de la menace sécuritaire. Aussi, a-t-il réaffirmé l’engagement du Burkina Faso au sein du G5 Sahel pour mettre en œuvre, avec l’appui des Nations unies, des mécanismes nationaux et régionaux aptes à faire face efficacement à la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.

Le travail d’un homme salué
Le président du Faso a saisi l’occasion du dîner pour féliciter le Secrétaire général des Nations unies. Pour Roch Marc Christian Kaboré, Ban Ki-moon a fourni d’importants efforts pour renforcer l’organisation durant le temps qu’il a passé à sa tête, et ce, en dépit des situations diverses et complexes auxquelles le monde est confronté. «Le travail remarquable que vous avez accompli durant votre mandat à la tête de l’organisation atteste de votre engagement pour l’avènement d’u monde meilleur et plus sûr», a dit le chef de l’Etat à son hôte.

«Bârka wousgô»
                             «Bârka wousgô»

En réponse, le SG de l’ONU s’est dit honoré par l’accueil qui lui a été réservé au Burkina. Selon lui, le Burkina revient de loin, en témoigne sa récente histoire politique. Ainsi, Ban Ki-moon a exprimé sa grande admiration pour le courage du peuple burkinabè. Il a également réaffirmé l’engagement des Nations unies à toujours œuvrer aux côtés des autorités burkinabè. De même, il a porté un toast au partenariat solide qui lie son institution au Burkina, en vue de la paix, de la démocratie, des droits de l’homme et du développement durable.
Nouroudine Lenoble Lougué (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *