Accueil » L’impertinent » Yirgou: halte à ce type de stigmatisation

Yirgou: halte à ce type de stigmatisation

Le Rassemblement patriotique a, au cours d’une conférence de presse animée samedi, condamné les actes de violence contre la communauté peuhl à Yirgou, en représailles à une attaque terroriste perpétrée contre un dignitaire coutumier ainsi que des membres de sa famille et de sa communauté.

Le présidium lors de la conférence de presse

« Nous condamnons fermement ces violences et la stigmatisation ethnique qui les caractérise et exhortons le gouvernement à tout mettre en œuvre pour le rétablissement effectif de l’ordre et de la sécurité dans ladite localité », a déclaré le Rassemblement patriotique, par la voix de l’artiste musicien Océan.

De son avis, la justice burkinabè doit se saisir de ce dossier avec la plus grande diligence afin que les victimes soient rétablies dans leur droit et que les coupables subissent la rigueur de la loi. « Nous avons toujours vécu en bonne harmonie. Nous n’allons pas accepter qu’à cause du terrorisme, des individus mal intentionnés arrivent à mettre face-à-face des populations qui ont vécu ensemble », a martelé Dick Marcus qui pense que les Burkinabè doivent rester intègres.

« Un seul peuhl a fait quelque chose, mais ça n’engage pas tous les peuhl. A Rayongo, c’était des mossi, c’était un Sawadogo, mais est-ce qu’on a exterminé les Sawadogo au Burkina Faso? », s’est-il interrogé.

Si en plus du terrorisme, soutient-il, « nous avons ce style de stigmatisation, le Burkina Faso risque de disparaître de la carte ».

Tout en invitant la communauté nationale à ne pas tomber dans le piège des forces du mal qui consisteraient à une entremise belliciste des ethnies, le Rassemblement patriotique a recommandé aux autorités de procéder à la mise en place sans délais de comités de vigilance dans tous les villages du Burkina en se servant de l’expérience de la révolution avec les CDR. « Ce ne sont pas des propositions dans le but de mettre des structures en place pour payer des gens. C’est pour inviter les gens à s’engager pour leur sécurité », a précisé Dick Marcus.

Madina Belemvire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *