Accueil » Les Echosbels » LES ZÉCHOS: DIEUDONNÉ IDO

LES ZÉCHOS: DIEUDONNÉ IDO

Dieudonné Ido: maire de la commune rurale de Pouni. Le 22 mars 2018, le Tribunal de Grande instance de Ouagadougou l’a condamné à 36 mois de prison ferme et au remboursement de la somme de 316 millions FCFA due à ses débiteurs. C’est ce que rapporte notre confrère Zoodomail. Il était poursuivi pour des faits de commerce incompatible et d’escroquerie. Son acolyte, Rasmané Neya, était poursuivi pour complicité d’escroquerie. Usant de son statut de maire de la commune, il avait pris attache avec des commerçants de céréales de son ressort territorial pour, disait-il, approvisionner 36 cantines scolaires de la commune. Mais en réalité, le sieur Dieudonné Ido recherchait des fonds pour garantir un marché de construction de logements sociaux en République de Côte d’Ivoire. Nanti donc de cette provision de vivres, son acolyte et receleur, Neya, entrait en jeu pour revendre les stocks à prix réduits. Au bout du compte, ce sont 316 millions de FCFA qui ont ainsi été escroqués par les deux compères. Mais devant le tribunal, Dieudonné Ido a déclaré avoir récolté seulement 76 millions sur les 150 qu’il escomptait. Il a expliqué avoir été amené à user de cette pratique car, attributaire d’un marché de construction de logements sociaux en Côte d’Ivoire, il n’avait cependant pas d’argent pour constituer la caution. Il comptait rembourser ses créanciers avec les paiements du marché. A présent que lui-même est au gnouf pour trois ans, pourra-t-il exécuter ledit marché et être payé? Il faut en douter. Mais quelle gourmandise de vouloir être maire au Burkina et entrepreneur en Côte d’Ivoire! Comme Fiellock dans Onze pour une coupe, Dieudonné a été diaboliquement génial!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *