Accueil » Gouvernance - Développement » 13ème édition de la journée de l’organisation pour la Sécurité Routière : l’ONASER offre des panneaux de signalisation routière et des sabots à la commune de Bobo

13ème édition de la journée de l’organisation pour la Sécurité Routière : l’ONASER offre des panneaux de signalisation routière et des sabots à la commune de Bobo

En marge de la commémoration de la 13ème édition de la Journée pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO), L’Office national de la sécurité routière (ONASER) organise une série d’activités dans la ville de Bobo-Dioulasso. A cette occasion, il a remis ce samedi 08 mai 2021 à la Mairie centrale, des panneaux de signalisation et des sabots à la police municipale de Sya. A l’instar des autres pays membres de la CEDEAO, le Burkina Faso commémore chaque 08 mai la journée de l’Organisation pour la Sécurité Routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO). Cette année, c’est la ville de Bobo-Dioulasso qui a été choisie pour abriter les activités commémoratives de cette 13ème édition. A cette occasion, l’Office national de la sécurité routière (ONASER) a offert des panneaux de signalisation et des sabots d’une valeur de plus de dix millions de francs CFA à la mairie de Bobo Dioulasso.

Selon le Directeur général de l’ONASER, ce geste est interpellateur. Il symbolise  la dynamique engagée par l’ONASER pour la promotion de la sécurité routière à travers les collectivités territoriales. Et le choix de la ville de Bobo-Dioulasso n’est pas fortuit. « Selon les statistiques, après Ouagadougou, en nombre d’accidents, Bobo vient en deuxième position. Aussi, le phénomène des tricycles dans la ville vient encore exacerber et stressé encore la sécurité routière », a expliqué Adama Kourago, le Directeur général de l’ONASER.

Pour lui, il était donc nécessaire que cette journée d’introspection puisse se tenir à Bobo-Dioulasso pour interpeller les populations sur la question de la sécurité routière.

Un acte bien salué par le maire Bourahima Sanou et son conseil municipal qui font de l’incivisme routier leur cheval de bataille. Le phénomène de l’insécurité routière et l’incivisme sur la voie est très accentué à Bobo, a-t-il reconnu. C’est pourquoi, il n’a pas manqué de saluer le geste de l’ONASER. Pour lui, ce don de matériels de signalisation et de sabots va contribuer largement à renforcer le dispositif de signalisation routière dans la ville et par ricochet juguler un temps soit peu les accidents de la route souvent dû à la signalisation. « Nous sommes content de savoir que le gouvernement à travers l’ONASER pense aux collectivités territoriales. Ce don que nous avons reçu ce matin, va en droite ligne de la politique du conseil municipal. Ce sont des matériels de travail sur la circulation routière qui vont permettre de réduire au maximum les cas malheureux  liés aux accidents de la circulation », a indiqué le maire Bourahima Sanou.

Cette cérémonie a également servi de cadre  pour le DG de l’ONASER de remettre le rapport synthèse sur l’audit de la signalisation routière dans les voiries au maire de la commune de Bobo-Dioulasso. Un outil qui met à nu les insuffisances constatées en matière de signalisation routière au niveau des voiries.

Pour joindre l’utile à l’agréable, les autorités régionales ont assisté à une démonstration pratique sur l’utilisation du sabot sur des véhicules.

En rappel, cette année, la journée de I’OSRAO est commémorée sous le thème « La conscience de sécurité routière face à la pandémie mondiale ».

Par Dougoutigui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *