Accueil » Main courante » Bobo-Dioulasso: tentative de viol d’une femme âgée d’environ 60 ans

Bobo-Dioulasso: tentative de viol d’une femme âgée d’environ 60 ans

Un jeune homme âgé d’une trentaine d’années a tenté de violer une femme âgée de près de 60 ans. Les faits se sont passés à Bobo-Dioulasso, le mercredi 20 juillet 2016, aux environs de 6h du matin.

Ce vélo est abandonné sur les lieux de la tentative de viol par le jeune
Ce vélo a été  abandonné sur les lieux de la tentative de viol par le jeune

En effet, la femme  s’est réveillée très tôt la matinée du mercredi 20 juillet pour se rendre derrière le stade omnisports Aboubacar-Sangoulé-Lamizana (pour ceux qui connaissent Bobo-Dioulasso) afin de récolter des noix de karité. C’est de son retour qu’à un moment donné, elle s’est rendue compte qu’elle était suivie par un jeune homme à vélo. Au regard de l’allure de ce dernier, la sexagénaire a compris que le jeune «était animé de mauvaises intentions». «J’étais à pied et lui à vélo. Mais, il refusait de me dépasser. J’ai donc compris que quelque chose de louche lui passait par la tête», a-t-elle indiqué. Soupçonnant ce qui se tramait, elle dit avoir pris ses précautions. «Quand j’ai compris qu’il me voulait du mal, moi aussi j’ai ralenti mes pas. A un moment donné, il s’est jeté sur moi en tentant de me déshabiller. Comme il a plu, nous avons glissé et nous sommes tombés. C’est là que j’ai saisi son machin que j’ai pressé. Quand j’ai pressé fort, il s’est mis à crier et les gardiens du stade sont venus. Quand il a su que des gens venaient, il s’est échappé, abandonnant son vélo», a-t-elle expliqué. Connu des populations du secteur 21 de la ville pour de tels actes, «le violeur» ne serait pas à son premier forfait. Si dans des cas précédents il s’en est sorti sans preuves, cette fois-ci, il l’a échappé, mais laissant derrière lui son vélo.

Cheick Omar Traoré

Un commentaire

  1. c’est faux! c’est pas un sujet sérieux! les femmes sont de plus en plus dévergondées. on devrait leur infliger de temps en temps une correction de réprimande: elles ne cessent de montrer leurs cuisses …douteuses sur des motos et vélos dans les rues ouagalaises et environnants comme dans d’autres grandes villes comme bobo, et en la matière, soixante ans, c’est une jeunesseeeeeee! laissez moi rire!
    K. Kad

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.