Accueil » Société » 17e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et ses compagnons: la poursuite de la lutte demeure plus que d’actualité

17e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et ses compagnons: la poursuite de la lutte demeure plus que d’actualité

Le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) ont animé, ce mardi 08 décembre 2015, une conférence de presse. L’objectif est d’informer sur les activités commémoratives du 13 décembre 2015, 17e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et ses trois compagnons.

Me Bénéwendé Stanislas Sankara a rassuré de la réouverture du dossier Norbert Zongo
Me Bénéwendé Stanislas Sankara a rassuré de la réouverture du dossier Norbert Zongo

A l’occasion de la commémoration du 17e anniversaire des assassinats de Sapouy, le CODMPP et la CCVC ont réaffirmé, ce 08 décembre, au Centre national de presse Norbert Zongo, leur engagement à se battre pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses trois compagnons d’infortune, à savoir son frère Ernest Yembi Zongo, son ami Blaise Ilboudo et son chauffeur Abdoulaye Nikièma dit Ablassé. Cette commémoration se tient dans un contexte post-insurrectionnel et post-Régiment de sécurité présidentielle et au lendemain d’élections couplées présidentielle et législatives qui «ne dissipent pas pour autant les préoccupations et attentes des populations, notamment en matière de lutte contre l’impunité».
C’est pourquoi, selon Chrysogone Zougmoré, 1er vice-président de la CCVC, «la poursuite de la lutte pour l’aboutissement du dossier Norbert Zongo et de ses compagnons demeure plus que d’actualité, et même pressante». La lutte concerne également toutes les victimes de crimes restés jusqu’à présent impunis. Il a ajouté que «même si Blaise Compaoré est parti, son système reste toujours et il faut être vigilant. Autant nous n’allons pas nous contenter des promesses, nous voulons du concret et nous allons lutter à travers la mobilisation jusqu’à ce que la lumière soit faite».
C’est dans ce sens que les coordinations du CODMPP et de la CCVC ont décidé de commémorer cet anniversaire sous le thème «poursuivons la lutte contre l’impunité et pour la vérité et la justice sur le dossier Norbert Zongo et ses compagnons, ainsi que sur l’ensemble des crimes de sang et des crimes économiques impunis».

Me Bénéwendé Stanislas Sankara a rassuré de la réouverture du dossier Norbert Zongo
Me Bénéwendé Stanislas Sankara a rassuré de la réouverture du dossier Norbert Zongo

De l’état d’avancement du dossier Norbert Zongo
Les avocats chargés du dossier, Me Bénéwendé Stanislas Sankara et Prospère Farama étaient présents à la conférence pour donner plus d’informations sur l’état d’avancement du dossier Norbert Zongo et ses compagnons. Jusqu’à présent, rien de concret n’a été fait et rien de bien consistant n’a été entrepris. Le gouvernement de la Transition issu de l’insurrection populaire n’a fait mieux qu’annoncer la réouverture du dossier. Selon Me Sankara, c’est le 17 avril 2015 qu’ils ont reçu un avis à conseil qui les informait de l’ordonnance de réouverture le 08 avril 2015 et suite à cela, il y a un certain nombre d’auditions qui sont en train de se faire. Le 20 octobre, ces deux avocats ont été reçus par le juge d’instruction pour leur faire le point de l’évolution du dossier et également solliciter leur collaboration pour lui permettre de continuer l’évènement d’instruction.
En ce qui concerne le processus d’indemnisation des ayant-droits, Me Sankara a affirmé que selon ses informations, instruction aurait été donné de les payer. Mais il a précisé que «à l’heure où je vous parle, nous n’avons pas reçu d’information qui nous dit que ça été payé».

Les organisateurs ont lancé un appel à l’ensemble des populations à faire du 13 décembre 2015, un succès de la lutte contre l’impunité.
Les organisateurs ont lancé un appel à l’ensemble des populations à faire du 13 décembre 2015, un succès de la lutte contre l’impunité.

Les principales activités commémoratives
Les activités retenues pour cette commémoration sont les hommages à Norbert Zongo et ses compagnons, à Boukari Dabo, à Flavien Nébié, aux victimes de l’insurrection populaire et ceux du coup d’Etat, etc. A cela s’ajouteront des assemblées générales, des conférences, des meetings, des marches-meetings autour du thème. De façon précise, on aura le 13 décembre:
– 7 h, rassemblement au cimetière de Gounghin pour les recueillements et dépôts de gerbes de fleurs sur les tombes de Norbert Zongo et ses compagnons, des victimes de l’insurrection populaire et de la résistance au putsch et des autres victimes;
– 9h00, rassemblement pour meeting.
Pour finir, un appel a été lancé à l’ensemble des populations à se mobiliser pour faire du 13 décembre 2015 un succès de la lutte contre l’impunité et exiger la lumière et la justice sur ces crimes.
Lydie Poda, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.