Accueil » Sports-Loisirs » 1ère édition de la coupe de la cohésion de Guenon dans le Nahouri: la réconciliation des filles et fils a été réalisée par le football

1ère édition de la coupe de la cohésion de Guenon dans le Nahouri: la réconciliation des filles et fils a été réalisée par le football

Guenon dans la commune de Tiébélé dans la province du Nahouri a été durement affecté dans le passé par un conflit de succession à la chefferie. Pendant plusieurs années les filles et fils de Guenon se regardaient en chiens de faïence. Désormais la page est tournée et pour consolider cette réconciliation un tournoi de football a été initié. Parrainée par Ouezen Louis OULON neveu du canton, cette compétition qui s’est voulue apolitique a connu la participation de 12 équipes. L’apothéose était le samedi 1er février 2020 avec la finale qui a opposé les villages de Brébié et de Mantiogo . C’était une foule importante qui a assisté à la fête.

Une vue des officiels lors de la finale

Placée sous le thème  suffisamment évocateur : «contribution du sport à la cohésion sociale», cette compétition a connu l’engagement des centaines de jeunes de 12 équipes  à savoir Nabénia, Katogo Sport, Douabier, Tanga, Zigsa, Balerebié, Kapori, Mantiogo, Brebié, Tampouga, Tiponi, Tindongo.  C’est ce jour 1 er févier que ces populations ont choisi pour clore cette première édition avec la finale entre l’équipe de Brébié  et celle de Mantiogo . Prévu  pour  démarrer à 16 heures, c’est finalement à 17 h que le match a pu véritablement débuter.  D’entrée de jeu le village de Brébié a affiché ses ambitions de décrocher dame coupe. Ainsi dès la 45 eme seconde de  jeu, elle a ouvert le score par l’entremise  du numéro 10 Ahmed SIA. C’est sur  ce score de 1 à 0 pour Brebié que les 24 acteurs ont atteint la pause. A la seconde période les deux équipes se sont dominées tour à tour et l’égalisation est intervenue à la dernière minute du temps règlementaire. Place à la phase des tirs au but. Finalement Mantiogo a triomphé avec 4 tirs contre 2 pour Brebié.

sa majesté PE SOURA de Guenon

Le vainqueur s’est adjugé le trophée avec un jeu de maillots, 30.000f et un ballon. La seconde équipe se console avec un ballon, un jeu de maillots ,20.000f, la troisième   repart avec un ballon, un jeu de maillots et 15.000 f. Quant à la 4ème, elle obtient la somme de 10.000f, un jeu de maillots et un ballon. Les huit autres équipes ont eu des ballons chacune. Sa majesté  PE SOURA de Guenon a remercié les mânes pour le déroulement sans incident de cette compétition. Il a par ailleurs dit sa satisfaction de voir ses filles et fils fraterniser autour du ballon rond. Cette entente doit perdurer et il a invité à se trouver de l’occupation notamment du travail qui évitera le désœuvrement. Sa majesté a réitéré  le vœu de l’amour entre ses enfants et ses frères. Le chef a terminé en remerciant  son neveu, Ouézen Louis OULON qui a accepté de parrainer cette compétition premier du genre.  Guenon est chez lui et les ancêtres le protègeront a-t-il dit.

Le parrain Ouezen Louis OULON remet la coupe

Quant au parrain il a dit sa gratitude à ses oncles pour le choix porté sur lui pour parrainer cette coupe de la cohésion de Guenon. Pour Ouézen Louis OULON,  c’est un honneur qui lui est fait, car la cohésion de sa famille maternelle est son premier rêve. La paix, l’entente et l’amour entre ses oncles lui tiennent sérieusement à cœur qu’il ne pouvait refuser cette sollicitation.

Monsieur Oulon a souhaité que cette compétition soit pérennisée   et que le premier samedi du mois de février consacré à sa finale. Au regard de la mobilisation de ses oncles, tantes et cousins venus   nombreux des villages, il ne doute plus un instant que la paix   soit retrouvée. Ouézen Louis OULON  a conclu en souhaitant que le meilleur gagne sur le terrain et que tout le monde en sorte davantage soudé car sans la cohésion, point de développement.

 Jean Aouè

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *