Accueil » Mounafica » Chériff Sy Haut-représentant: le sens d’une nomination

Chériff Sy Haut-représentant: le sens d’une nomination

Le tout nouveau Haut-représentant du président du Faso
Le Haut-représentant du président du Faso

Le président du Faso vient de nommer Chériff Sy, le président du CNT à valeur d’Assemblée nationale sous la Transition, à la fonction de Haut-représentant du président du Faso. Mounafica a tout de suite mis ses antennes en branle pour comprendre le sens ou les profondeurs de cette nomination, en dehors des termes convenus livrés par le compte rendu du Conseil des ministres.

Il en sort plusieurs pistes. La première est de rassurer les insurgés que leur ‘’Shériff’’, celui-là même qui a fait échec au coup d’Etat bêtement méchant de Golf, est toujours utile pour le Faso. La Transition n’est donc pas totalement releguée au dernier plan.

Mais au-delà, il y a que ce poste tout nouveau pour les Burkinabè va constituer une sorte de ‘’shadow cabinet’’ pour trancher les grands problèmes sociopolitiques du pays. Le Haut-représentant n’est pas, selon les politistes, une fonction de simple conseiller; il est considéré comme l’homme qui peut murmurer à l’oreille du président du Faso, il ne rend compte qu’à lui sans intermédiaire aucun. C’est différent des conseillers nommés qui ne voient généralement pas l’homme qu’ils doivent conseille.

On ne doit pas non plus confondre le Haut-représentant au vice-président, même s’il en a pratiquement l’air.

La nomination de Chériff semble être aussi une bonne occasion pour le chef de l’Etat d’avoir à ses côtés un homme qui sait ruer dans les brancards, qui ne s’embarrasse pas d’emphase pour dire les choses. Avec son tempérament, on imagine qu’avec Chériff à Kosyam, beaucoup de choses vont changer, les intérêts des petites gens seront sauvegardés. Il y va de son image d’icône des insurgés.

Les politiciens auront avec lui fort affaire, quand il s’agira de parler peuple. Et comme Roch sait tout cela et a accepté emmener Chériff à ses côtés, on imagine qu’il a l’intention de changer des choses mais il n’avait pas sous la main un homme de poigne pour l’y aider.

Mounafica, tout oeil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.