Accueil » Société » Faible enrôlement sur le fichier électoral: main dans la main, le président Barry et les femmes veulent rehausser le taux

Faible enrôlement sur le fichier électoral: main dans la main, le président Barry et les femmes veulent rehausser le taux

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI), Newton Ahmed Barry a reçu ce jeudi 5 mars 2020, au siège de l’institution à Ouagadougou, les associations de femmes œuvrant au Burkina Faso. Objectif; discuter du déroulement de l’opération d’enrôlement en cours, dresser le bilan des statistiques d’inscription des femmes  afin de prendre des dispositions pour favoriser leur entière participation au processus.

Le présidium lors de la rencontre

Femmes au foyer, politiciennes, comédiennes, artistes et de la société civile, toutes étaient présentes ce jeudi 5 mars 2020, à la salle de conférence de l’ancien  président de la CENI « Moussa Tapsoba » à Ouagadougou. Une présence qui réponde  favorablement à l’appel du  président de la CENI, Newton Ahmed Barry pour  ouvrir des échanges francs avec les associations de femmes œuvrant pour la paix, la bonne gouvernance et le développement au pays des hommes intègres. Durant deux heures d’échanges entre ces femmes et le président de la CENI, il était question de dresser le bilan du déroulement de l’opération d’enrôlement en cours, des statistiques d’inscription des femmes, ainsi des dispositions à prendre pour favoriser leur entière participation au processus électoral. Une rencontre vivement félicitée et appréciée à sa juste valeur, les femmes  ont profité de l’occasion pour soulever leurs inquiétudes, faire des suggestions et prendre des engagements pour que le processus  électoral se passe bien. De ces différents points abordés par les femmes, on peut noter l’accès difficile à la CNIB, la question des déplacés internes et la marginalisation des femmes en politique. Aussi, le manque d’engagement des politiques, et la violence faite aux femmes en période électorale a été une préoccupation évoquée par de nombreuses intervenantes.

Une vue des participants

Mais qu’à cela ne tienne ,elles ont remercié la CENI pour cette rencontre et promet faire de leur mieux pour le taux actuel d’enrôlement sur le fichier électoral soit le double dans les jours à venir. «Nous sommes très heureuses et contentes pour ces échanges avec le président et vue les discutions, nous comptons nous engager dans le travail au côté de la CENI pour rehausser le taux d’enrôlement des femmes » a rassuré Maï Lingani, la présidente des femmes artistes du Burkina.
Des doléances et suggestions que le président dit avoir pris en compte pour le bon déroulement du processus. Néanmoins, il a  loué l’engagement des femmes et , les a  invité à se donner la main malgré les différents bords politiques pour réussir à hausser le nombre de femmes inscrites sur le fichier électoral pour le développement et pour la bonne gouvernance au pays des hommes intègres.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *