Accueil » Education-Enseignement-Recherche » 5e Journée de l’excellence de Toéghin : Idrissa Démian reconnait le mérite d’une dizaine d’enseignants et d’élèves

5e Journée de l’excellence de Toéghin : Idrissa Démian reconnait le mérite d’une dizaine d’enseignants et d’élèves

Une dizaine d’élèves et d’enseignants à Toéghin ont vu leur mérite reconnu lors de la célébration de la 5e Journée de l’excellence orgnaisée par Idrissa Démian. Cette 5e édition, s’est déroulée le samedi 30 juillet 2022 sous le thème : «L’excellence au service de la solidarité des filles et fils de la commune de Toéghin». Les étoiles de la commune ont été distinguées des attestations de reconnaissance, des kits scolaires, des vélos ainsi que des sommes d’argent. C’est sur une note de satisfaction que se sont donné rendez-vous les organisateurs pour la 6e édition prévue en 2023.

«L’éducation est le logiciel de l’ordinateur central qui programme l’avenir des sociétés. Et une société qui renonce à prendre en charge sa jeunesse et à se doter des outils d’une promotion optimale, enterre son propre avenir». De cette citation du professeur Joseph Ki- Zerbo, Idrissa Démian, promoteur du Prix de l’excellence de Toéghin en a fait sienne depuis maintenant quatre ans. Cette année, malgré le contexte national difficile, il n’a pas dérogé à la règle : l’excellence a été magnifiée pour la 5e fois consécutive dans cette commune située dans la province du Kourwéogo. Mais qui parle d’éducation, parle forcément d’hygiène et de santé, les trois aspects allant de pair. Ainsi donc, répondant à l’appel du président du Faso lancé le 30 avril dernier : «Opération mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville», les organisateurs de l’évènement accompagnés de la population, des autorités coutumières et administratives avec à leur tête le préfet, ont dans un premier temps donné l’exemple sur la nécessité d’assainir le cadre de vie, qui permet de prévenir beaucoup de maladies. Pour ce faire, deux principaux sites ont été ciblés. Il s’agit du Rond-point central et les alentours du marché qui ont refait peau neuve après le passage de ces «ouvriers» d’une matinée. Invitant ses administrés à toujours être des acteurs de la lutte contre l’insalubrité, Dieudonné Diasso, le préfet de Toéghin par ailleurs Président de la délégation spéciale (PDS) a, séance tenante, pris l’engagement de perpétuer cette opération combien noble chaque dernier samedi du mois.

Après «l’opération mana-mana», place à la remise des prix aux élèves et enseignants qui se sont distingués au cours de l’année scolaire 2021-2022 dans la commune. Du CP1 au CM2, tous les élèves méritants ont reçu des cadeaux d’encouragement composés de kits scolaires, de sommes d’argent. Les plus gros lots sont revenus aux deux meilleurs élèves du Certificat d’études primaires (CEP) qui, en plus des kits scolaires, sont repartis chez eux avec chacun un vélo et une consistante enveloppe, de quoi susciter des motivations chez leurs camarades. Premiers acteurs de ces succès, les enseignants n’ont pas été des laissés-pour-compte. En effet, plusieurs d’entre eux ont aussi été gratifiés d’attestations de reconnaissance ainsi que de sommes d’argent pour leur dévouement.

Naturellement, c’est un sentiment de satisfecit général qui s’est dégagé à la fin. «Je suis très comblé. En tant que fils de la localité ça fait maintenant la 5e année de suite que nous organisons cette journée pour accompagner l’Etat, qui ne peut pas tout faire», reconnait le promoteur, qui n’a pas manqué de justifier le bien-fondé de cette initiative. «L’enseignant c’est comme un homme de Dieu voire l’homme idéal qui peut t’amener à être même un président demain. Là où je suis aujourd’hui, c’est grâce à un enseignant. C’est pourquoi, j’ai jugé bon d’accompagner les élèves et les enseignants de ma commune», foi de Idrissa Démian, qui n’exclut pas des innovations pour l’édition 2023. «Si l’année prochaine nous avons les moyens pourquoi ne pas remettre une villa ou une moto au meilleur enseignant», laisse-t-il entrevoir. Tour à tour, représentant du patron de la cérémonie, parrain et chef de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Boussé ont traduit leurs reconnaissances aux organisateurs de l’évènement. Ils ont également émis le vœu que Dieu accorde une santé de fer au promoteur afin qu’il puisse poursuivre son œuvre pour le bonheur des filles et fils de Toéghin.

Alex NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.