Accueil » Sports-Loisirs » AG 2015 de la FBF: les problèmes du football burkinabè passés au peigne fin

AG 2015 de la FBF: les problèmes du football burkinabè passés au peigne fin

Le présidium à la clôture de l'AG
Le présidium à la clôture de l’AG

La Fédération burkinabè de football (FBF) a tenu son assemblée générale annuelle le samedi 7 novembre 2015 à Fada N’Gourma dans la région de l’Est. Au total, 300 participants des 13 régions ont pris part à la rencontre qui a été l’occasion pour les acteurs du football burkinabè au niveau national de se pencher sur les préoccupations liées au ballon rond. La rencontre a été présidée par Bertrand Kaboré, chargé de mission, représentant le ministre des Sports et Loisirs.

Entre autres décisions prises à l’occasion de cette assemblée générale ordinaire qui se veut la dernière avant celle élective figurent la désaffiliation des clubs qui ne participent pas régulièrement aux activités de la fédération; il a également été initié une rencontre tripartite entre les clubs, la fédération et le ministère des Sports et Loisirs au sujet des bourses. La date de la prochaine assemblée générale élective au dernier trimestre de l’année 2016 a été fixée. L’élargissement de la base du football au niveau du D3 (3ème division) et l’augmentation du nombre de clubs en D2 passant de 24 cette année à 32 équipes l’année prochaine réparties en deux pouls de 16 équipes ont été décidés.
Aux dires du président de la FBF, Sita Sangaré, après douze mois d’activités et conformément aux statuts de la Fédération burkinabè de football, cette halte s’impose afin de jeter un regard rétrospectif sur le chemin parcouru, mais également de prendre ensemble de nouveaux engagements pour le rayonnement du football burkinabè. C’est pourquoi, la FBF s’est félicitée de l’organisation des différents championnats nationaux, notamment en D1, D2 et D3 ainsi que la coupe du Faso chez les messieurs et la deuxième division chez les dames. L’année a aussi été marquée au niveau du financement des clubs par le relèvement de la subvention de la FBF et surtout par l’opérationnalisation des bourses du ministère des Sports et Loisirs. L’organisation faitière se réjouit aussi du renouvellement de certains contrats avec des partenaires tout comme l’arrivée d’autres partenaires.

Le président de la FBF, Sita Sangaré, satisfait au sortir des travaux
Le président de la FBF, Sita Sangaré, satisfait au sortir des travaux

Dans l’ensemble, les participants qui ont souligné que la fédération a régulièrement pris part aux rencontres de la Confédération africaine de football (CAF) et de la Fédération internationale de football association (FIFA) ont noté un meilleur fonctionnement de la FBF mais dont le manque de moyens roulants, l’insuffisance de bureaux et autres matériels mobiliers handicapent les efforts.
Un bilan mitigé au niveau de la prestation des équipes nationales et des clubs qui enregistrent des fortunes diverses a été constaté. En termes de perspectives, il y aura, pour la première fois, le championnat U20 en football féminin et la Coupe du Faso dames, puis la coupe inter-sélections des ligues U20 pour les jeunes garçons.
A noter que cette AG intervient une semaine avant le match aller des préliminaires de la Coupe du monde prévu pour se jouer à Cotonou jeudi prochain entre les Ecureuils du Benin et les Etalons du Burkina Faso. A ce sujet, Sita Sangaré dit compter sur la mobilisation des Burkinabè autour de l’équipe nationale pour une victoire lors de cette rencontre. Pour ce faire, la fédération entend mobiliser des cars pour convoyer les acteurs du football à Cotonou afin de soutenir le onze national.

Les participants aux échanges
Les participants aux échanges

Le premier responsable de la fédération a, à l’occasion, annoncé que le championnat de première division débutera le 21 novembre soit une semaine avant les élections avec de légers réaménagements liés au contexte électoral. Quant à la coupe du Faso, elle va démarrer vers le mois de mars pour les 32èmes de finale.
A la question des journalistes de savoir si Sita Sangaré sera candidat à sa propre succession, il a fait savoir que c’est très prématuré d’en parler, du fait qu’il reste encore une année et au regard des défis qui restent à relever avant.
En marge de l’AG s’est tenue une formation des secrétaires généraux des différents clubs pour une meilleure appropriation des textes par ces derniers qui en ont la charge de l’application.
Omar Compaoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *