Accueil » Société » Alino Faso au président du Faso: «monsieur le Président, laissez tomber la politique et faites la guerre!»

Alino Faso au président du Faso: «monsieur le Président, laissez tomber la politique et faites la guerre!»

Suite à l’attaque terroriste du 26 septembre 2022, attaque perpétré contre un convoi qui se rendait à Djibo et qui a occasionné des pertes matériels et en vies humaines, le leader de la société civile, Alino Faso, a écrit une lettre ouverte au président du Faso. Dans son message, il invite le lieutenant colonel Paul Hanri Sandaogo Damiba à faire la guerre et arrêter de faire la politique.

Bonjour Excellence Monsieur le président du Faso !!!

Monsieur le président du Faso, je voudrais en Burkinabè « sincère » vous dédier ces quelques lignes qui même si elles n’arrivent pas à vous, vos conseillers liront, je n’en doute pas …

Monsieur le président, avant le 24 janvier et votre prise du pouvoir nous n’étions pas nombreux en tant que Burkinabè à vous connaître et à savoir votre parcours… Nous fûmes tous mis sur le fait accompli sur le coup d’État qui d’ailleurs n’a étonné personne tant la situation était délétère sans justifier votre coup de force…

Monsieur le président, je vais, en tant que citoyen, essayer, si vous le voulez bien, de prodiguer quelques conseils sans prétention aucune…

Je disais tantôt qu’on n’était pas nombreux à vous connaître, il n’y a aucune raison qu’on vous DÉTESTE ou qu’on vous veuille du mal… La seule et unique chose qui nous intéresse c’est ce que vous avez promis : LE RETOUR À LA PAIX ; voilà notre vœu et c’est cela que vous avez avancé pour écarter votre prédécesseur du pouvoir …

Monsieur le président, pour rappel, au temps du président Roch KABORÉ, nous avons fait le même exercice c’est-à-dire lui dire sans faux fuyant ce qui n’allait pas … On s’est fait plein d’ennemis de son camp et de ses RIDICULES VUVUZELA mais nous avions prévenu et nous n’avons pas été écoutés …

Pire, nous avons été victimes de toutes sortes de cabales … mais tout ça c’est fini et aujourd’hui nos détracteurs d’hier sont ceux qui suivent le plus nos pages et aujourd’hui disent qu’on a raison LOL…

Monsieur le président, vous faites la même erreur que le président Roch… A New York vous avez considéré que la gouvernance du président Roch était calamiteuse comme lui aussi avait tiré à « l’arme lourde » sur le régime du président Blaise Compaoré…

Monsieur le président vous avez dit avoir mieux fait en 6 mois ce que le président Roch n’a pas fait en 6 ans … Hummmm ! Monsieur le président, Roch Marc Christian KABORE n’est plus le président du Faso, c’est vous qui portez désormais cette charge et le procureur n’hésite pas à le rappeler à quiconque s’en prend à vous et le message est passé…

La similitude avec le régime précédent est très visible… On accuse le prédécesseur … les vuvuzela s’en prennent à tous ceux qui osent critiquer la gouvernance … on subit de lourdes attaques (Djibo hier) pour après dire qu’on mène des offensives… Certains de vos ministres qui étaient les SUPERS ULTRA SAVANTS de critiques au temps du pouvoir de Roch sont devenus d’une allergie incommensurable aux critiques sur votre gouvernance à vous. LE PARADOXE…

Monsieur le président, quand vous avez dit avoir mieux fait en 6 mois ce que Roch n’a pas fait en 6 ans il y a eu un SOUPIR de 20 millions de personnes… C’est à vous d’interpréter ce SOUPIR s’il est celui de la satisfaction ou s’il veut dire « monsieur le président vous êtes sûr qu’on parle du même Burkina »….

Monsieur le président, vous êtes arrivé avec un message très clair: RAMENER LA PAIX ET COMBATTRE LES TERRORISTES… Aujourd’hui vous faites d’une certaine réconciliation un nouveau programme… Monsieur le président, les Burkinabè cherchent la paix … Les 2 millions de PDI veulent repartir chez eux …Nos militaires veulent des appuis aériens efficaces quand ils sont sur le terrain des actions !!! Monsieur le président ne laissez pas les politiciens revanchards vous enrhumer avec leurs DJELIYA et flatteries….

Monsieur le président je suis peut-être alarmiste mais ce pays court tout droit dans la catastrophe si nous continuons à nous MENTIR…. Laissez tomber la politique … oubliez tous ces politiciens et sonnez la mobilisation générale pour faire ce que vous savez faire le mieux c’est-à-dire la GUERRE…

Monsieur le président le peuple est très FÂCHÉ…vos conseillers vous diront que nous autres sommes des aigris qui ne savons pas de quoi nous parlons … Ayiwa les gars de l’ancien régime aussi le disaient !!!

Je vais terminer par ceci, monsieur le président, oubliez Roch et faites le job …. oubliez la pseudo réconciliation et faites le job …je sais une chose que vous savez aussi : le peuple burkinabè est impatient et n’a presque peur de rien !!!

Si mon message vous a vexé … relisez-le une seconde fois, il est constructif !!!

Alino Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.