Accueil » Société » Appel de Manéga : un trophée unique pour Blaise et Roch, distingués du « Grand prix Manéga de la paix »

Appel de Manéga : un trophée unique pour Blaise et Roch, distingués du « Grand prix Manéga de la paix »

Du 24 au 25 juin prochain, la commune de Pô accueille la commémoration du 3e anniversaire de l’Appel de Manéga. En marge de cette commémoration, au cours de laquelle, Blaise Compaoré et Roch Marc Christian Kaboré et huit autres personnalités seront distingués « Grand prix Manéga de la paix », le comité de l’Appel de Manégé était face à la presse ce mercredi 15 juin 2022 à Ouagadougou. Estimant que l’heure est grave, l’Organisation de la société civile, appelle les autorités, les acteurs politiques, les coutumiers, les religieux, les citoyens, à aller à la réconciliation de manière urgente.

C’est la commune de Pô qui a été choisie pour accueillir la commémoration du 3e anniversaire de l’Appel de Manéga. Le choix de cette commune se justifie par le fait qu’elle fait partie d’une province exemplaire en matière de pardon, de réconciliation et de construction de la paix, au regard de la gestion réussie des crises et des conflits graves intervenus au sein de la population. Ce sont les propos du secrétaire général de l’Appel de Manéga, Lookmann Sawadogo. Chaque commémoration selon sa conviction, reste toujours un temps fort, un moment de bilan, d’introspection et de renouvellement de l’engagement de ses membres pour de nouvelles perspectives. C’est pourquoi, affirme-t-il, le comité distingue à travers le « Grand prix Manéga de la paix », des personnalités de tous les horizons et sensibilités qui se sont illustrées par leurs actes, leurs actions, leurs gestes, leurs contributions à construire et à bâtir des infrastructures de la paix et à promouvoir la réconciliation au sein des communautés. Des détails donnés par le principal conférencier, cette année, ce sont dix personnalités qui ont été désignées pour le prix en question, de commun accord par le secrétariat général et l’Appel et le panel des anciens (sages de Manéga). Elles sont :  Popê (chef de Pô) ; la famille Lilliou ; le chef de Guenon ; l’Emir du Liptako ; l’Association Bayiri meebo de Kaya ; l’imam Halidou Ilboudo, secrétaire exécutif du CCI ; le chef Gan de Loropéni ; le pasteur Flavien Tapsoba ; Blaise Compaoré ; et Roch Marc Christian Kaboré.

Au micro, le secrétaire général de l’Appel de Manéga, Lookmann Sawadogo appelle à la réconciliation

La particularité à relever ici, est que les deux anciens chefs d’Etat, reçoivent un prix unique. Selon Lookmann Sawadogo, les noms de deux ex-chefs d’Etat seront gravés sur le trophée unique. Il justifie ce choix de donner un trophée aux deux, comme étant un message, un appel et une invite insistante aux deux leaders à se retrouver dans ces moments cruciaux de la survie de la Nation et à se donner la poignée de main au nom de l’intérêt supérieur du Burkina Faso. Un autre chef d’Etat sera associé à la cérémonie, il s’agit de l’actuel locataire de Kosyam, qui sera chargé de remettre le trophée à ses prédécesseurs.

L’Appel de Manéga œuvre pour la paix, la cohésion sociale, et la réconciliation. Lorsqu’en juin 2019 il a été lancé, les initiateurs était loin d’imaginer que trois ans après, l’on serait encore à la non réconciliation et sans un horizon visible ; et de continuer à s’enliser dans la les divisions, les haines, et les antagonismes a déclaré le secrétaire général du comité de l’Appel. Pour lui, ce qu’il faut redouter aujourd’hui, ce n’est plus le terrorisme avec ses drames et désastres ; mais le pire et l’irréparable chaos qui est la guerre civile. Afin de prévenir ce mal pour le pays des Hommes intègres, l’Appel de Manéga, appelle les autorités, les acteurs politiques, les coutumiers, les religieux, les citoyens, à aller à la réconciliation de manière urgente ; car l’heure est grave a-t-il conclu. Pour sa part, le premier responsable dit garder espoir que le Burkina Faso aura la victoire et va regagner la paix.

Thierry KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.