Accueil » Société » Attaque de Gaskinde : le Front patriotique exige l’ouverture d’une information judiciaire

Attaque de Gaskinde : le Front patriotique exige l’ouverture d’une information judiciaire

Le Front Patriotique exige l’ouverture d’une information judiciaire sur la tragédie de Gaskinde ainsi que la publication du rapport d’Inata. C’était dans un communiqué rendu public ce jeudi 29 septembre 2022.
Le lundi 26 septembre 2022, notre peuple a été une fois de plus, une fois de trop, profondément meurtri par l’attaque terroriste de Gaskinde. Le Front Patriotique présente ses condoléances aux familles des victimes, et exprime sa compassion aux blessés et aux communautés affectés.
Les douleurs que nous vivons dans le silence et le recueillement ont besoin de vérité pour la mémoire des milliers de soldats, de VDP, de civils tombés, d’une tragédie à une autre, de Yirgou à Inata, en passant par Solhan et Seytenga et aujourd’hui l’effroyable Gaskinde.
Plus que jamais, la tragédie de Gaskinde démontre si besoin était encore, l’exigence et l’urgence d’une gouvernance morale de la guerre contre le terrorisme. Le Gouvernement du MPSR en annonçant des « complicités dans l’attaque de Gaskinde » tout en disant vouloir se « taire pour le moment », continue dans la même politique mensongère qui hélas ne peut plus cacher la conduite catastrophique de la guerre.
Le MPSR doit assumer et tirer toutes les conséquences de la mal gouvernance de la guerre.
À quel niveau cette complicité se situe-t-elle ? Entre quelles parties ou entités ?
Hier Inata, aujourd’hui Gaskinde. Notre peuple a besoin de connaitre la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.
C’est pourquoi le Front Patriotique exige l’ouverture immédiate d’une information judiciaire sur la tragédie de Gaskinde, de même que la publication sans délai du rapport d’Inata.
En portant sa plateforme politique de lutte à la connaissance du peuple le 4 Août 2022, le Front patriotique a pris l’ engagement solennel de mobiliser toutes les forces sociales, politiques, les leaders d’opinion, les personnes ressources et tous les burkinabè, afin de prendre leur destin en main et œuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine, seule à même de mobiliser notre peuple pour gagner la guerre et construire des institutions démocratiques, fortes et pérennes garantissant à notre peuple la paix et le développement.
Ouagadougou le 29 septembre 2022
Le Coordonnateur du Front Patriotique
Nama Bitiou Germain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.