Accueil » Lu, vu, entendu » Attention aux ‘’propositions indécentes’’

Attention aux ‘’propositions indécentes’’

«Faiblesse sexuelle, éjaculation précoce (…) augmentez la taille de votre pénis et la grosseur des testicules, etc, téléphonez au…» Ce sont des ‘’annonces’’ qu’on peut lire sur des poteaux de feux tricolores à des carrefours de la ville de Ouagadougou. Ces équipements sont d’ailleurs utilisés comme supports de communication par bon nombre de citoyens ou de regroupements d’individus en manque de publicité.

Si des solutions éprouvées aident à gérer le problème, il faut faire attention à ne pas se laisser abuser (stop-ejaculation-precoce.over-blog.com)
Si des solutions éprouvées aident à gérer le problème, il faut faire attention à ne pas se laisser abuser (stop-ejaculation-precoce.over-blog.com)

Ce qu’il faut faire, c’est arracher ces déclarations parfois mensongères de présumés escrocs. Car, si ce n’est pas de l’escroquerie, pour quelqu’un ou une structure qui est sérieuse, ce n’est pas une façon honnête de faire connaître son activité. Les médias sont là, d’autres tribunes de communication appropriées sont disponibles. Les services techniques municipaux devraient alors procéder à la destruction de ces ‘’ordures’’.

Les riverains et passants devraient également déconseiller de telles pratiques. Citoyens, nous devons avoir le réflexe désormais d’être les gendarmes de notre propre protection.

Que dit l’Ordre des médecins de ces affichettes qui ne cessent d’inonder la ville de Ouagadougou? Ce sont les faits de tradi-praticiens? Ah non! Même dans ce cas, il faut quand même le quitus de la commune. C’est facile de se mettre aux trousses de ces annonceurs puisqu’ils laissent des numéros de contact. Il faut mettre le grappin sur eux, vérifier que les potions ou poudres dites magiques qu’ils détiennent ne sont pas des poisons à retardement.

A vouloir repousser nos limites et nos performances avec des solutions douteuses, des propositions indécentes, nous nous exposons à des accidents aux conséquences incommensurables.

Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.