Accueil » Politique » Audience : la Cour des comptes et les médiateurs de l’UEMOA étaient chez le Premier ministre

Audience : la Cour des comptes et les médiateurs de l’UEMOA étaient chez le Premier ministre

Une délégation des médiateurs des pays membres de l’Union économique monétaire Ouest africaine (UEMOA) a été reçue en audience ce jeudi 9 juin 2022 par le Premier ministre, Albert Ouédraogo. Les travaux de la 6e assemblée générale tenue par les médiateurs le mercredi 8 juin étaient au cœur des échanges.  Par la suite, il a reçu une délégation de la Cour des comptes avec à sa tête son premier président Latin Poda. Après l’avoir félicité pour sa nomination à la tête du gouvernement de la Transition, la délégation, lui a présenté les missions et attributions, et les difficultés auxquelles l’institution est confrontée.    

Rendre compte des travaux de la 6e assemblée générale tenue par les médiateurs de l’Union économique monétaire Ouest africaine (UEMOA), c’est ce qui a motivé la visite de la délégation des médiateurs au Premier ministre. Comme l’explique le chef de la délégation des médiateurs des pays membres de l’UEMOA, Demba Kandji, les participants à ladite assemblée générale ont réfléchi sur les défis auxquels est confronté l’espace communautaire, et ont procédé à un renouvellement du bureau. Réfléchir sur les défis, à savoir sécuritaires, socio-politiques, est une obligation.

Du discours tenu par le Premier ministre Albert Ouédraogo, Demba Kandji retient un même niveau d’information, si non un niveau plus élevé sur les questions des défis auxquels est confronté l’espace commun.

Dans la même journée Albert Ouédraogo a reçu en audience un groupe de personnes représentant la Cour des comptes avec à sa tête son premier président Latin Poda. « Nous sommes venus ce matin rencontrer le Premier ministre afin de le féliciter pour le choix qui a été porté sur sa personne pour diriger le gouvernement de la Transition et nous avons ensuite brosser avec lui les missions, les attributions qui ont été confiées à la Cour des comptes » a précisé le premier président de l’institution. A l’en croire la rencontre avec le chef du gouvernement a été une occasion pour présenter à celui-ci les difficultés majeures auxquelles fait face la cours des comptes, et qui l’empêchent d’accomplir les missions qui lui sont assignées. « Nous avons eu en face de nous un Premier ministre bien sensibilisé et averti sur les questions de la Cour des comptes, nous avons eu une oreille attentive et nous repartons en partie satisfait » a-t-il confié.

Alex NIKIEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.