Accueil » Société » Bulletin Santé : le journal spécialisé a célébré ces deux ans

Bulletin Santé : le journal spécialisé a célébré ces deux ans

Du 30 au 31 juillet 2022, Bulletin Santé a célébré ses deux ans d’existence, avec pour thème : « Bulletin santé, deux ans au service de l’information et de la sensibilisation sanitaire : bilan et perspectives ». La célébration est placée sous le parrainage de du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr R. Lucien Jean-Claude Kargougou. Il s’est engagé à accompagner le journal, à l’inscrire dans sa politique de promotion de la santé par l’information et la communication.

En juillet 2020, Bulletin Santé venait de faire son entrée dans l’univers des médias. Depuis, le bébé a grandi. Deux ans après ses premiers pas, l’organe de presse en ligne spécialisé dans les questions de santé, célèbre ses deux années d’existence. Les responsables ont célébré cet anniversaire à travers de différentes activités telles que : des séances de dépistage de l’hépatite B, du diabète, de l’hypertension artérielle, d’un don de sang ainsi qu’une séance d’aérobic. La célébration a été placée sous le parrainage du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr R. Lucien Jean-Claude Kargougou. Tout comme la directrice de publication de Bulletin Santé, Madina Bélemviré, il pense qu’après donc ces deux années d’existence, il était important de faire une halte pour faire un bilan et dégager des perspectives en vue de s’améliorer et de mieux contribuer au bien-être sanitaire des populations. Le bilan a été fait. Et si on s’en tient aux confidences de la directrice de publication, Bulletin santé dispose d’un compte Facebook avec plus de 20 000 abonnés, une chaîne YouTube avec plus de 15 000 abonnés, un compte twitter, une page LinkedIn, un compte Instagram, un compte tiktok avec près de 1000 abonnés chacun et une newsletter hebdomadaire avec plus de 500 abonnés. A ce jour, plus de 300 articles ont été publiés sur le site web et partagés sur les différentes plateformes. En plus des articles publiés, Bulletin santé organise chaque mois, une séance live simultanément sur la page Facebook, le compte Twitter et la chaine Youtube pour permettre aux lectrices et lecteurs, d’échanger directement avec les spécialistes et de leur poser toutes leurs préoccupations. Si en deux ans seulement, le journal a réussi à s’imposer dans un milieu où la concurrence est rude, il le doit en partie à ses partenaires, que la responsable n’a pas manqué de saluer. « Je salue le soutien des médecins et des professionnels qui ont contribué à faire de ce journal un site crédible en matière d’information sanitaire » a-t-elle indiqué. L’ambition de Bulletin Santé pour ce qui est de la célébration de ce deuxième anniversaire s’accompagne donc d’un challenge de taille : celui de faire de Bulletin Santé, une référence de l’information sanitaire au Burkina Faso, a confié la première responsable. Elle pense que pour y arriver, l’organe aura besoin de l’accompagnement des partenaires publics qui interviennent dans le domaine de la santé. « Nous espérons avec l’engagement soutenu de nos partenaires potentiels, relever ces défis et donner à Bulletin Santé une envergure qui lui permettra d’atteindre les objectifs d’intérêt public fixés » a-t-elle soutenu.

Le cri de cœur de Madina Bélemviré n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Elle sera rassurée par le ministre en charge de la santé, qui déclare : « voudrais-je vous rassurer de l’accompagnement du ministère de la Santé dans vos différentes actions. Outre l’accompagnement par sa présence et l’assistance pour la réalisation des activités officielles, le ministère s’engage à inscrire Bulletin Santé dans sa politique de promotion de la santé par l’information et la communication ». S’il prend cet engagement, c’est parce qu’il reconnait l’importance de Bulletin Santé. Et ses propos : « En plus de participer à la sensibilisation des populations, ce site d’information contribue aussi à valoriser l’expertise de la santé au Burkina Faso à travers l’intervention de spécialistes de qualité », le confirment.

Il faut rappeler qu’au-delà de cette cérémonie, cette célébration a eu pour corolaire, l’inauguration du nouveau siège du journal, le lancement d’un nouveau site web.

Thierry KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.