Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Camp vacance 2021: à Yako, des jeunes filles et garçons à l’école du respect du bien public

Camp vacance 2021: à Yako, des jeunes filles et garçons à l’école du respect du bien public

L’Amicale des Mères Educatrices du Burkina(AMEB) a organisé un camp vacance national de jeunes filles et garçons qui s’étalent du 3 au 7 Août 2021. Parrainé par les honorables députés à l’Assemblée Nationale, Patrice Ilboudo, François Sawadogo, et Halidou Sanfo, l’ouverture officielle du camp a eu lieu ce mardi 3 août 2021 à l’école primaire de Yako ‘’A’’ dans la province du passoré.Promouvoir et booster l’éducation en particulier celle de la jeune fille, c’est l’objectif affiché de l’Amicale des Mères Educatrices du Burkina(AMEB), un regroupement des enseignantes du Burkina Faso du préscolaire au post scolaire qui a été créé le 06 juillet 2019. En effet, ce jour à Yako lors de la cérémonie du lancement du camp vacance, la directrice de l’AMEB laisse entendre que pour éradiquer certains fléaux sociaux qui freinent le cursus scolaire normal de plusieurs élèves, il faut le soutien de tous. D’où dit-elle, « l’association s’engage à plaidoyer auprès du ministère de tutelle afin  que des actions soient prisent pour les élèves qui y sont puissent poursuivre leurs études », car comme le disait Nelson Mandela : « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ».

C’est dans cette optique qu’elle doit œuvrer sans relâche pour maintenir cette éducation au service de la société pour approfondir la tolérance, la cohésion sociale, le respect du bien public, de la diversité, du civisme et du patriotisme dans nos établissements scolaires.

Aussi, avec son slogan «zero grossesse en milieu scolaire», l’amicale s’est engagée aux côtés des institutions et ONG compétant dans le domaine à lutter contre les grossesses précoces en milieu scolaire enfin que main  dans la main ensemble atteindre des objectifs.Le patron, Hector Ardent Ouédraogo par ailleurs  président de l’international des élevés  prenant la parole pour encourager les « campistes »  leur a donné des cahiers, des stylos et des sacs. Pour l’organisation de ce camp vacance, il s’est rejoint avec des félicitations aux organisateurs  et a souhaité que la deuxième édition  d’ici 2022.

Rabiatou Ouédraogo(stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *