Accueil » Lu, vu, entendu (page 17)

Lu, vu, entendu

Siège du CDP à Ouagadougou: le personnel sans salaire depuis les évènements d’octobre dernier

Le personnel du siège du parti de l’ex-homme fort, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) est mécontentement. La raison serait que depuis les évènements des 30 et 31 octobre 2014, la cinquantaine de travailleurs n’a pas touché de salaire. Selon des sources, les plus courageux, après un temps d’arrêt de travail, ont repris en juin dernier, grâce ...

Lire la suite »

Carton rouge à cette entreprise!

Vous pourrez mettre tout ce que vous voulez: carton rouge, en panne, en baisse, etc. mais l’entreprise qui a réalisé les travaux d’égouts dans la ville de Ouagadougou est à blâmer pour avoir creusé des tranchées comme au temps des Guerres mondiales. Des avenues jadis prestigieuses du centre-ville et qu’on venait fraichement de goudronner ressemblent aujourd’hui à un champ qu’un ...

Lire la suite »

A cette allure, il ne nous restera que Maître Sankara

Recours de Ablassé Ouédraogo, le vainqueur autoproclamé du concours intitulé «Qui parle bien le moré?», recours contre X, Y avec comme soubassement «avoir travaillé pour Blaise Compaoré». Car ici, l’expression travailler avec Blaise Compaoré ne sied pas. Alors, Roch serait out, Ablassé out, Zéph out, Djibi out, Yac out, Saran out,… Il ne restera alors que Maître Sankara comme grand ...

Lire la suite »

Fin de crise à Canal 3

Après six mois de crise, la Direction générale et le personnel de la chaîne de télé privée, Canal 3, ont signé un Protocole d’accord, le 31 août 2015, suite à une médiation du ministre de la Communication, Chargé des relations avec le CNT, mandaté par le Premier ministre. Le Président-directeur général de Canal 3, Georges Fadoul, le délégué syndical, Arnaud ...

Lire la suite »

Fortunes diverses

En lisant l’exposé des motifs qui ont amené le Conseil constitutionnel à prendre les décisions de rejet de certaines candidatures à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, il faut remarquer qu’il y a deux cas. Dans le premier, le Conseil constitutionnel, après vérification, a constaté que les déclarations de candidature de Gyslain KI, Harouna DICKO, Roland TONDE, Korotimi Rachya Joséphine ...

Lire la suite »