Accueil » Gouvernance - Développement » Conseil municipal de la commune de Guiaro: la question sécuritaire était au cœur des échanges

Conseil municipal de la commune de Guiaro: la question sécuritaire était au cœur des échanges

Le conseil municipal de la commune de Guiaro située dans la province du Nahouri était en session ce mardi 9 juillet 2019. Présidée par Jonas YOGO, le maire, entouré de ses adjoints, cette rencontre avait au menu le budget supplémentaire et la sécurité. Pendant quatre heures, les conseillers se sont penchés sur le budget supplémentaire avec le soutien du directeur provincial des impôts et le trésorier principal de la commune.

Le maire avec à sa droite le secrétaire de séance et a gauche le 1er adjoint

Cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour: la lecture et l’amendement du procès-verbal de la session précédente, l’examen et l’adoption du compte administratif et de gestion 2018, du budget supplémentaire gestion 2019, l’implication des conseillers dans la mobilisation des ressources  financières, l’examen et l’adoption de délibérations et les divers. Après la validation du procès-verbal de la session du 15 mars 2019, le compte administratif ainsi que le budget supplémentaire ont été examinés et adoptés.

Ainsi, le budget de fonctionnement de la mairie s’élève à la somme de 21.666.413 f et les investissements à 71.610.530 f soit le total à 90.505.599 f. A l’issue de l’examen du budget, des conseils ont été donnés aux conseillers afin d’aider à la mobilisation des ressources avant que des délibérations ne soient examinées et adoptées.

Une vue des conseillers

Au nombre de celles-ci, il y a celle portant interdiction de vente d’alcools frelatés et une autre sur la recherche de financement pour la construction du commissariat de police de Guiaro.

Au cours de cette session, une communication sur la sécurité de la commune a été faite par le maire. En effet, le vendredi 5 juillet 2019, une attaque du poste forestier du village de Koumbili, situé à une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de la commune, a fait 5 blessés. Le maire ainsi que le commandant de la brigade de gendarmerie ont suggéré aux conseillers d’aider les forces de défense et de sécurité dans cette lutte contre le terrorisme en signalant les personnes suspectes. Le maire a aussi recommandé aux propriétaires terrains d’être prudents dans la distribution des terres à des individus inconnus.

A la fin de la session, chaque conseiller a reçu 2 kilos de sésame de la part du maire.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *