Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Conseil national de la Transition: Chériff Sy reçoit trois délégations

Conseil national de la Transition: Chériff Sy reçoit trois délégations

Le président du Conseil national de la Transition, Chériff Sy, a reçu en audience trois délégations conduites par la Représentante résidente de l’UNFPA au Burkina, le président du Conseil économique et social (CES) et l’ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire. C’était le jeudi 11 juin 2015 à l’hémicycle.

La représentante de l'UNFPA a salué l'initiative des députés pour les lois votées en faveur de la violence faite aux femmes
La représentante de l’UNFPA a salué l’initiative des députés pour les lois votées en faveur de la violence faite aux femmes

Le patron du CNT a reçu la visite de trois délégations venues échanger avec lui sur des questions d’actualité. Les discussions de Chériff Sy avec la Représentante résidente du Fonds des Nations unies pour la population au Burkina Faso (UNFPA), le Dr Edwidge Adekambi Domingo, ont porté sur des questions qui visent la sécurisation et l’amélioration des conditions de vie des populations. «L’occasion nous a été donnée de féliciter le bureau du CNT qui a adopté une proposition de loi dont une porte sur les violences faites aux femmes et aux filles», s’est réjoui le Dr Domingo. En plus de cette proposition de loi, poursuit-elle, il y a un certain nombre de thématiques et de problématiques qui sont proposées au niveau du CNT. «Nous avons fortement apprécié l’engagement des députés à lutter contre un certain nombre de fléaux que sont le mariage des enfants, les grossesses précoces en milieu scolaire qui frappent les filles et qui hypothèquent leur participation au développement économique et social du pays». Ils ont également abordé la question de disponibilité des données à travers le prochain recensement général de la population et de l’habitat.

L'ambassadeur algérien en compagnie de Chériff Sy
L’ambassadeur algérien en compagnie de Chériff Sy

Concernant les attentes, le Dr Edwidge Domingo a dévoilé qu’ils attendent surtout des engagements de la part du CNT. «Nous allons accompagner ces engagements et faire en sorte que lorsque nous parlons d’équité, que ça soit effectif et nous allons essayer d’avoir une réponse commune de manière à ce que le CNT, malgré la Transition, puisse préparer le prochain Parlement».
La deuxième délégation reçue par le président du CNT a été celle du pasteur Moïse Napon, président du Conseil économique et social. «Nous sommes venus demander au président du CNT son accompagnement dans les activités que nous allons bientôt mener», a révélé le pasteur Napon, à sa sortie d’audience. Il a informé que l’institution qu’il préside va commencer une session qui va se dérouler du 23 juin au 20 juillet et il était normal qu’ils puissent consulter ceux qui ont aussi travaillé dans le même sens qu’eux. Tout en se disant totalement satisfait par ces échanges, M. Napon a indiqué qu’ils vont réfléchir sur la question de l’énergie lors de leur session car au Burkina, ce problème se pose avec acuité, surtout ces derniers temps. «Le président nous a suggéré de réfléchir en profondeur sur cette thématique. Chose que nous allons faire et proposer des recommandations pour les adresser à qui de droit», a-t-il dévoilé.

Photo de famille du président du CNT avec le président du CES et sa délégation
Photo de famille du président du CNT avec le président du CES et sa délégation

L’ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire, Mohamed Ainseur, a, pour sa part, souligné qu’il a abordé avec Chériff Sy les questions de la coopération bilatérale entre l’Algérie et le Burkina Faso dans tous les domaines. «Je suis très satisfait de cette rencontre qui m’a permis de discuter et aborder plusieurs sujets avec le président du CNT».
Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.