Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Conseil national de la Transition: le groupe parlementaire OSC s’est réuni à Bobo-Dioulasso

Conseil national de la Transition: le groupe parlementaire OSC s’est réuni à Bobo-Dioulasso

«Rôle et place des organisations de la société civile dans l’encrage du processus démocratique en cours au Burkina Faso»; c’est sous ce thème que se sont tenues les premières journées parlementaires du groupe constitué Organisation de la société civile, les 15 et 16 mai 2015 à Bobo-Dioulasso. Les travaux de ces journées ont été clôturés par des recommandations.

Hervé Ouattara, président du groupe parlementaire
Hervé Ouattara, président du groupe parlementaire

Des députés OSC, des autorités administratives…

Des visites de courtoisie auprès des forces vives de la ville; une communication sur le thème des journées parlementaires animée par le Pr Augustin Loada et une autre sur le thème: «Quel encadrement juridique des OSC au Burkina Faso?» animée par Adama Savadogo, le Secrétaire permanent du suivi des pèlerinages religieux, ont été, entre autres, les axes majeurs de ces journées parlementaires.

 Des autorités coutumières et religieuses ont pris part à l’ouverture des travaux
Des autorités coutumières et religieuses ont pris part à l’ouverture des travaux

Présidée par Hervé Ouattara, président du groupe parlementaire OSC, la cérémonie de clôture a essentiellement été marquée en plus du discours du président de lectures de motion et de recommandations. «Au sortir de nos travaux, nous sommes plus que jamais outillés pour affronter avec abnégation les grands chantiers de l’encrage du processus démocratique dans notre pays» a déclaré Hervé Ouattara dans son mot de clôture. Aussi, a-t-il rappelé que «pour atteindre nos objectifs, nous devons dans toutes nos actions avoir pour maîtres mots le patriotisme, la discipline, le travail et la probité, seul gage pour un développement durable et pour une restitution équitable des fruits de la croissance».
Comblé, Hervé Ouattara a été émerveillé par les résultats des différents travaux et «la pertinence» des recommandations. Cela témoigne, selon lui, du sens élevé des responsabilités et de l’engagement sans faille des députés OSC pour, «une fois de plus réécrire en lettres des noblesse une nouvelle page de l’histoire du pays».

Le présidium à la clôture des journées parlementaires.
Le présidium à la clôture des journées parlementaires.

Dans la même dynamique, il a invité toutes les forces vives et particulièrement les Organisations de la société civile à poursuivre les réflexions au sein de leurs structures respectives pour un travail de sensibilisation et de responsabilisation des populations sur les notions de la bonne gouvernance et de la préservation de l’intérêt général. Pour sa part, il a pris l’engagement d’entreprendre des démarches pour donner une issue heureuse aux différentes recommandations.
Cheick Omar Traoré

Recommandations
Le groupe parlementaire OSC réuni à Bobo-Dioulasso les 15 et 16 mai 2015 dans le cadre de ses journées parlementaires recommande à l’endroit:
Des organisations de la société civile (OSC)
– de renforcer leur capacité afin de jouer leur rôle de veille démocratique;
– de travailler à renforcer leur cohésion pour une plus grande efficacité de leurs actions;
– de suivre et exiger la mise en œuvre effective des reformes de la Transition
Du gouvernement
– de poursuivre et renforcer le dialogue entamé avec la société civile
– de travailler à ne pas trahir l’esprit de l’insurrection
– de déployer plus d’efforts et d’initiatives pour résoudre le problème de chômage des jeunes
– d’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables (enfants, jeunes, femmes et personne en situation d’handicap)
Des partis politiques
– de faire en sorte de ne plus se limiter à la seule conquête du pouvoir mais de mettre l’accent sur la satisfaction des besoins fondamentaux des populations
– de renforcer leur mission d’éveil et d’éducation citoyenne
Des jeunes
– de ne pas se laisser manipuler
– de renforcer la formation
– de se battre pour contribuer au développement
– de travailler à l’auto-employabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.